Crédit photo : radiookapi

RDC / Covid-19 : 5 cas du variant Indien signalés à Kinshasa

« Nous avons été informés le 5 mai de cas suspects de Covid à Kinshasa, dans la commune de la Gombe, précisément dans un immeuble abritant des personnes d’origine indienne ». C’est en ces termes que le ministre de la Santé congolais Jean-Jacques Mbungani Mbanda a expliqué le lundi 10 mai à l’AFP la présence du variant Indien du coronavirus à Kinshasa.

De plus, l’autorité a ajouté que plus de 500 cas contacts ont été recensés, et les autorités sanitaires ont procédé à des prélèvements auprès de 146 personnes : « 25 cas ont été identifiés positifs, dont 18 de nationalité indienne, et 7 de nationalité congolaise. Parmi ces 25 cas positifs, il y a 5 variants Indiens », a détaillé le ministre.

Mais le ministre assure que toutes les mesures nécessaires ont été prises : « L’immeuble est en isolement, les gens sont en quarantaine depuis le 5 mai, et cette quarantaine devrait terminer le 19 mai ».

Tout compte fait, la situation est sous contrôle, assure également le professeur Jean-Jacques Muyembé, directeur général de l’Institut national de recherche biomédicale en RDC (IRNB) : « Je ne pense pas que ces souches pourront devenir une souche principale de circulation du virus en RDC, d’autant plus que les quelques cas que nous avons observés ont été mis en quarantaine et leurs contacts sont donc suivis de près, souligne-t-il. Et nous pensons que cela va s’arrêter. Il n’y aura pas d’autres cas autour de ces cas-là. Si nous évitons qu’il y ait d’autres chaînes de transmission, ces variants n’auront pas d’impact. On est serein et le pays est grand, très grand. Je ne pense que ces souches-là peuvent se répandre dans tout le pays. Pour le moment, de toute façon, c’est Kinshasa qui est concernée et, comme je l’ai dit, les mesures sont prises pour mettre en quarantaine les cas qui ont été détectés ».

D’après les derniers chiffres officiels, les cas de covid-19 recensés en RDC depuis le début de l’épidémie en mars 2020 s’établissent à 30 349 cas, dont 772 décès.

Plus d'articles
Alvaro : après Neymar, le joueur de l’OM s’attaque à une autre star de la Ligue 1