in ,

RDC : Le Directeur de Cabinet de Tshisekedi, Vital Kamerhe, arrêté

Convoqué par le procureur de Kinshasa, Vital Kamerhe (gauche sur la photo), le directeur de cabinet de Félix Tshisekedi a été placé sous mandat d’arrêt provisoire, ce mercredi 8 avril dans la soirée et transféré à la prison de Makala, a-t-on appris. Le très proche collaborateur du président Tshisekedi était entendu sur la gestion des fonds alloués au programme d’urgence du président congolais.

RDC : des débris de l’avion assurant la logistique présidentielle retrouvés

C’est en costume bleu, cravate de même couleur, cache-nez, que Vital Kamerhe a répondu à l’invitation avec le statut de « renseignant », rapporte RFI.

À 13h, il franchit la grille du parquet avec deux de ses avocats après être sorti d’une foule compacte de ses partisans. Pendant six heures, le chef du cabinet présidentiel a été entendu sur son rôle dans la gestion et l’exécution du programme dit « des 100 jours » lancé par le président Félix Tshisekedi en mars 2019, à peine deux mois après son investiture.

Bénin : L’ex président Boni Yayi annonce son retrait officiel du parti FCBE

Si Vital Kamerhe a été auditionné, c’est parce qu’il est « non seulement l’ordonnateur des dépenses de la présidence, mais aussi, parce que jusqu’en septembre 2019, c’est lui qui contrôlait d’une main de fer les finances de ce programme », explique-t- on du côté du parquet, tout comme dans les rangs du camp de son allié, Félix Tshisekedi.

« Tout au long de l’audition, il n’a pas fourni des preuves suffisantes et n’a pas convaincu les auditeurs », a déclaré à RFI une source judiciaire. Elle reconnait toutefois que le chef de fil de l’Union pour la nation congolaise (UNC) s’est présenté avec un « dossier épais ». Quelques minutes avant 19h, heure locale, Il a été conduit par la police en prison.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Samsung : le géant Sud-coréen enterre ses champions de la longévité

Togo : il y a 1 an, la baleine échouait sur la plage d'Aneho

Togo : il y a 2 ans, la ville d’Aného se régalait de viande de baleine