Real Madrid : le successeur de Zidane déjà trouvé

Le samedi 30 janvier dernier, le Real Madrid a été battu par Levante (1-2). En effet, le club n’a remporté qu’un seul de ses 5 derniers matchs (3 défaites, 1 nul). Ces mauvais résultats pourraient entraîner le renvoi de Zinedine Zidane à la tête du club espagnol, qui aurait déjà trouvé son successeur en la personne de Massimiliano Allegri, selon Sport.

Les heures de Zidane sont donc comptées. Au regard de la situation des Merengues, les dirigeants estiment qu’un changement de cap est urgent et il passerait par un départ de « Zizou ». Ils n’ont pas digéré l’élimination en demi-finale de la Supercoupe d’Espagne face à l’Athletic Bilbao et encore moins celle concédée en 16e de finale de la Coupe d’Espagne contre le modeste club d’Alcoyano.

En effet, il a été décidé que si le déplacement, le week-end prochain, à Huesca, lanterne rouge de Liga, s’apparente au match de la dernière chance, le Real Madrid envisagerait de se séparer de Zidane avant le 8e de finale de la Ligue des champions contre l’Atalanta Bergame pour donner un nouveau souffle à l’équipe en vue de ce rendez-vous et éviter une saison sans trophée.

Selon Cnews, Mauricio Pochettino a longtemps été présenté comme le favori de Florentino Pérez pour prendre les commandes du champion d’Espagne. Mais le technicien argentin a été nommé à la tête du PSG. Courtisé de longue date, Allegri fait désormais office de candidat idéal aux yeux du président madrilène devant l’ancienne légende du club Raul Gonzalez, actuel entraîneur de la réserve.

Libre depuis son départ de la Juventus Turin en juin 2019, l’Italien est apprécié pour sa poigne, son expérience et sa rigueur tactique. Un obstacle pourrait néanmoins se dresser devant sa venue. Massimiliano Allegri préférerait attendre la fin de la saison pour démarrer un nouveau projet. Mais l’urgence de la situation à Madrid pourrait l’amener à revoir sa position.

Avec Cnews.

Golden Tulip Ad

Togocom Night Gift

Togocom Night Gift
Plus d'articles
Covid-19 : le message de Pelé après s’être fait vacciner