Le Front populaire ivoirien (FPI) de Laurent Gbagbo mènera à compter de la semaine prochaine des actions de terrain en vue du retour en Côte d’Ivoire de l’ancien président ivoirien.

L’information émane d’un communiqué signé de la direction de la communication du parti. Ce sont au total 106 délégations du parti leader de la gauche ivoirienne qui investiront du 22 novembre au 1er décembre 2019 les chefs de lieu des départements.



[Nécrologie] La veuve de Léopold Sédar Senghor est décédée

Cette tournée pilotée par l’ancien ministre Sebastien Dano Djédjé, vice-président du FPI, se situe dans le cadre de la campagne en faveur du retour au pays de l’ancien président Laurent Gbagbo, actuellement en liberté sous conditions après son acquittement prononcé le 15 janvier 2019 par la Cour pénale internationale (CPI).

Pour bon nombre d’observateurs de la vie politique ivoirienne, Laurent Gbagbo demeure le chainon manquant du processus de réconciliation nationale lancé dès le lendemain de la crise post-électorale de 2010-2011 et qui peine depuis à décoller.

Franc CFA : Idriss Déby réitère la nécessité de couper le cordon avec le Trésor français

Cette grande tournée constitue une activité majeure pour le Front populaire ivoirien qui a fait du retour de son légendaire président son cheval de bataille. De ce fait, la direction du parti en appelle à la mobilisation de toutes les instances et des cadres du parti pour la réussite de cette mission.

“Les chefs de délégation incluront dans leur équipe les responsables locaux de l’OFFPI et de la JFPI ainsi que les membres du Comité Central. Les cadres des différentes régions à visiter sont appelés à s’impliquer dans la préparation, la mobilisation et l’organisation de cette activité majeure du Parti”, indique le communiqué.

Avec Afrique-sur7