in

Roi de Thaïlande : ces inquiétants colis envoyés à ses détracteurs

S’opposer publiquement au roi de Thaïlande est une très mauvaise idée sur un territoire où la moindre opposition est punie par une peine de prison. Pour les dissidents qui ne vivent pas sur son territoire, le roi préfère se servir de la menace.

Le journaliste Andrew MacGregor Marshall a révélé sur Twitter que lui et plusieurs autres journalistes qui dénoncent les pratiques de Rama X avaient été “pris pour cible en août”. L’homme a remarqué “des personnes qui surveillaient leurs maisons, les suivaient et envoyaient des colis destinés à les intimider”.



En effet, les Thaïlandais qui vivent à Los Angeles ont reçu des colis montrant qu’ils avaient été suivis ainsi qu’un courrier menaçant via un colis FedEx en provenance de Thaïlande. “Deux jours avant de recevoir les paquets, j’avais vu quelques personnes suspectes traîner près de chez moi, qui semblaient me surveiller quand je sortais. Un colis a ensuite été laissé sur le pas de ma porte avec le message “Un truc spécial pour vous”, les preuves comme quoi j’avais été suivi et le mot ‘Salutations de Thaïlande’“, a précisé Andrew MacGregor Marshall.

Kenya : Pour punir les hommes, cette femme les infecte exprès au VIH

 

Le roi de Thaïlande ne supporte pas qu’on puisse le critiquer. Ces messages envoyés aux journalistes sont des menaces assumées qui veulent dire qu’ils sont identifiés et qu’ils doivent cesser leurs critiques sous peine de représailles. Très critiqué ces derniers temps par des opposants politiques, rama X semble plus fragilisé que jamais et tente par tous les moyens d’étouffer les polémiques.



Ad Carte Fidelyo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Amnesty International : Twitter ne protégerait pas assez les femmes

Burkina Faso : une usine de production de panneaux solaires inaugurée