Russie : Le pilote de Poutine refuse de changer de cap et pose l’avion présidentiel à l’aveuglette

Facebook
Twitter
WhatsApp

Le pilote de l’avion présidentiel russe s’est posé au Kirghizstan dans des conditions de visibilité extrêmement réduites alors qu’un épais brouillard enveloppait l’aéroport d’arrivée.

RDC/Sécurité : les craintes de Tshisekedi

« L’avion dans lequel se trouvait Vladimir Poutine est parvenu à poser dans un épais brouillard à Bichkek, au Kirghizstan », relate le site russe Life qui dit avoir obtenu la confirmation auprès du Kremlin. La capitale kirghize a accueilli le 28 novembre le sommet de l’Organisation du traité de sécurité collective.

Togo/Agriculture : appel à candidatures au concours d’innovation agricole

En raison de mauvaises conditions météorologiques et d’une visibilité extrêmement réduite, les services aéroportuaires ont proposé au pilote de se rediriger vers la ville d’Almaty, à environ 200 km de là.

L’aéronef du ministre russe de la Défense, qui se dirigeait lui aussi à Bichkek, a reçu la même proposition et l’a acceptée.

Chassé-croisé au Conseil d’Administration d’ETI après l’entrée d’Arise B.V. dans le capital

Le pilote de Poutine s’est montré déterminé à faire poser l’avion et l’a en effet accompli «de manière filigrane dans un brouillard extrêmement épais, pratiquement à tâtons», affirme Life.