Santé : voici 6 choses que vous faites et qui diminuent le nombre de vos spermatozoïdes

Une étude d’une Université hébraïque a révélé que le nombre de spermatozoïdes chez les hommes occidentaux a chuté de plus de 50 % au cours des 40 dernières années. Bien que les scientifiques ne puissent pas trouver d’explication exacte, des études ont montré que certains facteurs liés au mode de vie jouent un rôle important dans le nombre de spermatozoïdes d’un homme.

La bonne nouvelle est que, la plupart du temps, ces niveaux ne sont pas permanents.

La production normale de spermatozoïdes prend de 60 à 90 jours. Cela signifie que les effets de mauvais choix de mode de vie peuvent être inversés en seulement deux ou trois mois.

Voici quelques-uns des comportements les plus courants responsables de la baisse du nombre de spermatozoïdes et ce qu’il faut faire pour y remédier.

Ne pas éjaculer suffisamment

On croit à tort que les hommes doivent économiser leur sperme lorsqu’il s’agit de faire des bébés. En réalité, une activité sexuelle fréquente est importante pour la santé du sperme. Si le corps ne reçoit pas le message de produire du sperme, il n’en produira pas autant.

En fait, il faut l’utiliser ou le perdre. Les experts de la santé recommandent aux hommes d’éjaculer une ou deux fois par semaine pour maintenir la production.

Exposition à la chaleur

L’exposition à la chaleur est connue pour affecter la production de sperme. Les jacuzzis et même les sièges de voiture chauffants sont tous coupables, mais l’une des sources de chaleur les plus courantes est l’ordinateur portable. Les ordinateurs portables peuvent littéralement cuire le sperme.

Il convient également de noter que certaines professions impliquant de la chaleur, comme le fait de travailler comme chef dans une cuisine chaude ou comme pompier dans un uniforme non respirant, peuvent avoir un effet négatif sur le nombre de spermatozoïdes.

Fumer

Fumer du tabac ou de la marijuana peut réduire le nombre, l’efficacité et la qualité des spermatozoïdes. Les toxines et les contaminants passent des poumons aux testicules en passant par le système circulatoire.

Des études ont montré que le simple fait d’arrêter de fumer peut avoir un effet sur le nombre de spermatozoïdes en quelques mois.

Le stress

Il est difficile de quantifier les effets du stress en raison de sa nature subjective, mais les experts en fertilité recommandent généralement aux hommes d’essayer de le réduire. Des recherches ont montré que les hommes qui se sentent stressés sont plus susceptibles d’avoir une concentration de sperme plus faible.

Le stress entraîne une augmentation des niveaux de l’hormone glucocorticoïde, qui peut avoir un effet négatif sur la production de testostérone et de sperme. La prise de médicaments contre l’anxiété ou d’antidépresseurs peut aggraver le problème. Certains médicaments peuvent entraîner des dysfonctionnements érectiles et affecter la quantité d’éjaculat.

Porter des slips ou des pantalons serrés

Les sous-vêtements ou tout vêtement qui serre le sac scrotal près du corps ne sont pas recommandés. La température idéale pour la production de spermatozoïdes est inférieure de quelques degrés à celle du corps, ce qui explique la position des testicules. Lorsqu’ils sont maintenus trop près du corps, les testicules ne peuvent pas réguler la température pour permettre une production saine de sperme.

Boire trop d’alcool

Consommé à haute dose, l’alcool peut affecter la capacité des testicules à produire des spermatozoïdes.

Cela dit, une consommation modérée de vin rouge peut en fait avoir un effet protecteur sur les spermatozoïdes. Les antioxydants présents dans le vin rouge peuvent contribuer à réduire l’exposition des spermatozoïdes aux radicaux libres, qui peuvent endommager les cellules et l’ADN.

Plus d'articles
Bénin – Franc CFA : l’ivoirienne Nathalie Yamb très déçue par le Président Patrice Talon