Shatta Wale : “Ma mère a ruiné les plans de mon père…”, la star sort enfin de son silence (vidéo)

Le célèbre chanteur ghanéen Shatta Wale a déclaré que la décision de sa mère d’abandonner son père lui a valu une enfance difficile.

Selon la star, sans la décision de sa mère de s’enfuir de la maison, les grands projets de son père pour leur famille se seraient matérialisés.

Décrivant comment la décision de sa mère lui a rendu la vie très difficile, il a affirmé que lorsqu’il a parlé à son père de son incapacité à rattraper les nombreuses matières enseignées au lycée, son père a décidé de déménager la famille aux États-Unis.

Cependant, sa mère, Madame Elsie Evelyn Avemegah, a rendu la chose impossible lorsqu’elle a quitté son père, malgré les efforts inlassables de ce dernier pour la récupérer.

« Je viens d’un foyer brisé. Ma mère a quitté mon père il y a quelque temps, lorsque nous étions jeunes. Quand j’étais en première année d’études secondaires, nous avions l’habitude d’étudier environ 13 sujets par jour et je n’avais pas l’esprit pour cela ; mon cerveau n’est pas une usine. J’ai donc dit à mon père que je ne pouvais pas continuer comme ça », a-t-il déclaré dans une vidéo en direct sur Facebook.

« À cette époque, il voulait que nous déménagions tous aux États-Unis, à Miami pour être précis. Il avait un contrat là-bas et voulait que nous émigrions tous aux États-Unis. Ma mère n’a pas pensé aux projets de mon père et l’a quitté. Elle a fui la maison et nous a abandonnés. Mon père a essayé sans relâche de la faire revenir. Dieu est notre témoin. À cause de cette décision, j’ai grandi dans des conditions difficiles », a-t-il ajouté.

La semaine dernière, Madame Elsie, s’est plainte pour la deuxième fois aux médias de l’abandon de son fils.

Mais, Shatta Wale a discrédité les affirmations de sa mère en disant qu’il la soutient et même son père, M. Charles Mensah, qui est déjà bien loti. « Je soutiens mon père, ma mère et toutes les autres personnes qui m’entourent. Les gens sont ingrats. C’est pour ça », a raconté Shatta Wale.

Similaires