Crédit photo : africatopsuccess

Shatta Wale : « Ma vie est en danger et je suis… jusqu’à ce que ce pays », la star ghanéenne donne enfin de ses nouvelles

La superstar ghanéenne Charles Nii Armah Mensah, plus connue sous le nom de Shatta Wale, a déclaré que l’annonce faite hier par son assistant personnel, Nana Dope, selon laquelle il a été abattu, est fausse.

Dans un message publié sur les réseaux sociaux, le chanteur ghanéen a révélé qu’il fuit la police et qu’il ne reviendra que s’il est assuré de sa sécurité.

« Ce n’est pas la première fois que j’ai reçu ces menaces dans ce pays et maintenant je dois faire face seul à ce traumatisme émotionnel. Mon père m’a même défendu à la radio sur ce même sujet, pourquoi ? Pourquoi ? Le Ghana ? Pourquoi ? Oui, ma vie est en danger et je suis en fuite jusqu’à ce que ce pays me montre qu’il y a des lois… », peut-on lire dans le long message posté sur son compte Facebook.

Nana Dope a affirmé que son patron avait été abattu aujourd’hui à Accra par un inconnu alors qu’il conduisait.

« SMH !! ILS ONT PU FAIRE ÇA SOUS CETTE PLUIE ???? SMFH ‘Si ce n’était pas le fait qu’il s’était préparé à conduire, ça aurait été trop sanglant !!! Putain ! Mon… est trop fort pour être abandonnée ! T’es fort mon pote, je ne sais même pas quoi dire !!! La saisie rend les choses difficiles », a-t-il déclaré.

Il y a quelques semaines, un prophète ghanéen populaire, l’évêque Stephen Akwasi, alias Jesus Ahoufe, a prédit que le musicien sera abattu.

Il a dévoilé cette prophétie lors d’une interview sur Accra FM le mardi 28 septembre.

Plus d'articles
États-Unis : Jeff Bezos divorce, quel avenir pour Amazon ?