in ,

Sidiki Diabaté accusé de violences conjugales : «Petit à petit vous verrez son vrai visage», dixit Debordo Leekunfa

Le conflit entre le chanteur Ivoirien, Debordo Leekunfa, et le malien, Sidiki Diabaté, est loin de connaître son épilogue.

Tanguy Digbeu Sery s’est érigé en justicier des droits des femmes battues sur sa page Facebook dans sa nouvelle offensive contre le malien.



En effet, le boss de Dmusic est actuellement au cœur d’une affaire déstabilisante qui l’accuse de violence conjugale. Telle de l’eau versée sur une terrasse, l’affaire se propage un peu partout sur le web, et Debordo en a eu écho.

Mali : l’artiste Sidiki Diabaté accusé de violences conjugales

Depuis quelques jours, des pages Maliennes mettent à nu une supposée violence du talentueux musicien Sidiki Diabaté sur ses copines. Elles auraient toutes subi des coups violents de la part du chanteur. L’affaire aurait éclaté par une maltraitance supposée faite à son actuelle copine Mamacita Sow, une orpheline d’origine Guinéenne adoptée par son oncle à Bamako.

Si les faits à lui reprocher sont avérés, ça craint. Il lui est reproché de planter une seringue souvent dans la joue de sa compagne pour passer sa colère. Il userait de pistolet dans la bouche, de mégots écrasés sur le corps, de bras cassés et de séquestration pour se faire entendre.

Côte d’Ivoire : ces 12 choses à (re)découvrir sur DJ Arafat

Mamacita aurait subi 11 avortements pour lui faire plaisir. Pour la petite histoire sordide, le chanteur en concert à Paris aurait exigé un avortement et la preuve filmée. Un film volé dans son appareil. Une fille taxée de maso par beaucoup décide de porter plainte poussée par les indignés des agissements du célèbre Sidiki Diabaté..

Incompris lors de son premier clash contre Sidiki Diabaté, «l’américan soldier» a accueilli le poste comme une aubaine pour mettre à jour ses hostilités contre Sidiki Diabaté.

«Je dis stop. Petit à petit vous verrez son vrai visage! Tu peux Dire au revoir à ta carrière ! tu ne seras plus la bienvenue en ici !!! On ne s’attaque pas à une femme !!!… !!! Yako à toutes les femmes du monde!!!le Karma existe Il va payer SIDIKI (BIÊGATÉ)! quand j’essaie d’ouvrir les Yeux des gens, on me traite de fou !!! Allons seulement Dieu est entrain de faire mon palabre !!! si c’était ma sœur ivoirienne eh DIEU» Non aux violences faites aux femmes», a-t-il déclaré.

TikTok pourrait ne plus être vendue

Nominé dans trois catégories aux Afrimma Award, l’artiste malien n’a pas encore répondu aux rumeurs sur son supposé tempérament agressif encore moins riposté à l’attaque de Debordo Leekunfa. On attend donc de voir la suite de cette affaire.

Avec Afriqueshowbiz



Ad Carte Fidelyo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Polémique : une personne se déclare auteur des œuvres de plusieurs artistes africains

Ce petit détail vous permet de savoir si votre téléphone est sur écoute