in ,

Suspension de 3 délégués du HCTE : le président dudit Conseil clarifie la situation

Le président du Haut Conseil des Togolais de l’extérieur (HCTE), Kodzovi Atitso, porte clarification sur la suspension de 3 membres dudit Conseil après des polémiques sur les réseaux sociaux.

« La suspension des 3 délégués pays notamment, messieurs Nyawo Gnandi du Brésil, Albert Katé des USA et Kodzo Ayéna du Canada, porte sur la publication faite par eux sur les réseaux sociaux, sur un projet immobilier qui engage la responsabilité du HCTE dans sa globalité, sans que le bureau n’en ait été préalablement informé. Cette publication, faite par ces derniers, est en contradiction avec certaines dispositions du règlement intérieur du HCTE notamment en ses articles 15, 16 et 17(…) » , mentionne-t-il dans un communiqué rendu public le 1er septembre 2020.

Covid-19 : Nouveau don de l’Allemagne au Togo à travers la GIZ

Il explique que la sanction prise contre les mises en demeure, est bien conforme aux textes qui régissent le fonctionnement de l’institution et qu’ils seront bientôt traduits devant un Conseil de médiation.

Par ailleurs, si le HCTE a pris ce degré de sanction le 27 août dernier, c’est parce que les délégués suspendus ont refusé d’obtempérer quand il leur a été demandé d’apporter des précisions sur leurs initiatives.

HCTE / Clés d’accès à l’emploi et à l’entrepreneuriat : les recettes de la diaspora togolaise

Le HCTE est un organe fédéral de la diaspora togolaise, mis en place par l’Etat et au service de plus d’1,5 million de Togolais vivant à l’étranger.



Ad Carte Fidelyo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Beyrouth : un éventuel survivant sous les décombres, un mois après l’explosion

Affaire Bygmalion : la date du procès de Nicolas Sarkozy fixée