Thaïlande / Manifestations : le Premier ministre lève le décret d’urgence

L’état d’urgence décrété au Thaïlande le 15 octobre 2020 pour contrer les manifestations pro-démocraties vient d’être levé ce jeudi 22 octobre 2020 par le Premier ministre.

Le décret a été imposé au lendemain d’incidents à l’encontre du cortège de la reine Suthida, lorsque des activistes pro-démocraties avaient levé 3 doigts devant sa voiture, en signe de défi.

Le chef du gouvernement, Prayut Chan-o-cha, a décidé de lever ce décret d’urgence à partir de ce jeudi midi (5 h 00 GMT), d’après un communiqué. Il a déclaré qu’il vient de faire «le premier pas pour désamorcer la situation».

Toutefois, les manifestants ne sont pas prêts à s’arrêter, car ils réclament une « réforme de la monarchie », et la libération de dizaines d’activistes interpellés ces derniers jours.

Cet état d’urgence « renforcé », interdisait tout rassemblement politique de plus de 4 personnes à Bangkok et donnait carte blanche à la police pour procéder à des arrestations et saisir toute publication électronique jugée contraire à la sécurité nationale.

Platinium Card BAT

Phone Promo TG

Golden Tulip Ad

Togocom Kpevika
Plus d'articles
Côte d’Ivoire : le ministre Konaté Sidiki accusé d’être la taupe de … C’est grave !