in ,

« The clean network » : Donald Trump veut nettoyer le réseau internet

Après TikTok, Donald Trump ne faiblit pas dans son zèle contre les applications chinoises. Le soir du 05 août, son secrétaire d’Etat Mike Pompeo a présenté un large programme antichinois baptisé « Clean Network » (« réseau propre »). 

Covid-19 : la maladie a favorisé l’augmentation des cyberattaques

Il s’agit de « purger » la toile américaine des applications chinoises comme TikTok ou le réseau social WeChat, pour les priver de l’accès aux données personnelles des Américains.

« Étant détenues par des maisons mères chinoises, les applications TikTokWeChat et les autres font peser des menaces significatives sur la protection des données personnelles des citoyens américains, a-t-il déclaré. Et c’est sans parler [de la porosité de ces applications] aux outils du Parti communiste chinois en matière de censure. » Ainsi donc, Washington veut interdire à Huawei de pré-installer des applications d’origine chinoise sur ses téléphones mobiles. 

Cameroun : un réseau de trafic de foetus dirigé par un étudiant en gynécologie démantelé  

Le plan de Mike Pompeo se révèle très étendu. « Il s’agit d’éviter que Pékin utilise contre nous nos données » qu’ils auraient volées, a expliqué un responsable du département d’État. Les géants chinois de la tech, comme Alibaba (commerce en ligne), Baidu (moteur de recherche), China Mobile et China Telecom, ainsi que Tencent, se verront ainsi interdire la possibilité de collecter, héberger ou travailler sur les données sur le territoire américain.

Washington cherche à s’allier 30 autres pays considérés « propres » pour les intégrer au programme « Clean network ». 

Arnaque au mail Netflix : attention aux escrocs qui demandent de mettre votre compte à jour

Pékin a très mal pris ces annonces. Les États-Unis n’ont « pas le droit de mettre en place ce Clean network », a réagi le ministre des Affaires étrangères chinois, Wang Yi. 
« Tout le monde comprend que Washington ne cherche qu’à protéger son monopole dans les technologies numériques et d’empêcher les autres pays de se développer », a-t-il asséné.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

PSG-Atalanta : Encore une mauvaise nouvelle pour le club de la capitale

Tina Kunakey : la star franco-togolaise dévoile des photos intimes sur instagram