La police nationale togolaise en collaboration avec la cellule nationale de traitement des informations financières (Centif) a démantelé plusieurs réseaux de cybercriminels. Ils ont été présentés à la presse ce jour.

Lire aussi : Un escroc aux trousses du fils de DJ Arafat, Maël Houon



Au nombre de 12, il s’agit de 9 Nigérians, 2 Béninois dont une femme, et 1 Togolais. Ils opèrent à l’aide d’ordinateurs, de téléphones portables, de diverses cartes nationales d’identité, et de cartes visa prépayées.

« Le premier réseau prend pour cible les institutions financières, le deuxième est spécialisé en cyberescroquerie et en blanchiment de capitaux, et le dernier groupe de cybercriminels est composé de 8 Nigérians, qui se font passer sur les réseaux sociaux pour des hommes de races européennes afin d’escroquer leurs victimes » , a expliqué Bakoma Bitédéba, officier de police, porte parole de la DCPJ.

Lire aussi : Céline Dion élue la femme la mieux habillée du monde (Photos)

Par ailleurs, un présumé voleur à main armée opérant avec des pistolets à fabrication artisanale a été également arrêté.