Togo : après les sugar daddys, les sugar mummys en vogue à Lomé

« Des relations mutuellement bénéfiques », c’est ainsi qu’on décrit généralement la relation entre une Sugar Mummy (Sugar Mommy ou ‘‘femme cougar’’) qui offre un mentorat ou  un soutien, de nature financière ou matérielle, à un jeune Sugar Baby (ou Sugar Cub). Effet de mode ou choix de vie, c’est en tout cas un phénomène social récurrent qui se rencontre de nos jours à Lomé, selon les observateurs.

En réalité, ces genres d’arrangement ou ‘‘relation Sugar’’ fonctionnent apparemment comme une relation amoureuse normale. Les deux personnes peuvent donc sortir dîner, passer du temps ensemble voire devenir intimes. Toutefois, tout se déroule discrètement et souvent dans le respect mutuel et l’honnêteté. Ainsi, la relation ne cause aucun problème personnel ou professionnel à l’une des parties.

Thomas, jeune étudiant, explique : « Je suis un jeune qui se débrouille bien. Il n’y a pas longtemps, j’ai fait la connaissance d’une femme mûre. C’était une rencontre idéale. Nous avons trouvé un accord et aujourd’hui tout va pour le mieux ». Et de renchérir « Ce dont je vous parle, c’est quelque chose que beaucoup d’autres jeunes hommes font également à Lomé pour survivre. La vie continue ».

De plus, une relation Sugar a pour baromètre les ressources que la Sugar Mummy met à la disposition d’un Sugar Baby. Des moyens généralement proportionnels aux revenus de la Sugar Mummy, à la fréquence et aux motifs de leurs rencontres. La relation, dès lors, peut prendre plusieurs formes, au regard des objectifs des deux partenaires.

« Les femmes de pouvoir ont aussi le droit de s’amuser, de prendre du bon temps et qu’on s’occupe d’elles de manière intime, si vous voyez ce que je veux dire » nous a expliqué Tania, une dame que nous avons rencontrée. Et elle ajoute « Une Sugar Mummy est généralement très centrée sur sa carrière et elle peut aussi traverser un divorce. Quel que soit son parcours, cet arrangement consiste à passer du bon temps avec un homme séduisant, sûr de lui et surtout plus jeune » conclut-elle.

Bien que les relations Sugar puissent souvent être stigmatisées, ces arrangements peuvent devenir des engagements sérieux et aboutir à des relations amoureuses profondes et significatives. Cela dit, elles peuvent néanmoins également, dans certains cas, devenir une relation de domination avec des effets pervers et dommageables pour le Sugar Baby.

Enfin, et c’est ce qui tend à devenir la norme depuis un certain temps, des clubs et groupes sur les réseaux sociaux qui sont de plus en plus nombreux à proposer des services de rencontres entre Sugar Baby et Sugar Mummy, le tout dans la discrétion totale et moyennant rémunération fixée d’avance. Une sorte de prostitution en somme, où des femmes d’âge mûr forcément nanties assouvissent leur libido sur des jeunes hommes à la recherche d’un gain immédiat.

Plus d'articles
PSG : la mère de Neymar s’est remise avec son petit copain contre l’avis du joueur