Togo : Cathédrale Sacré Cœur de Jésus de Lomé, 117 ans d’existence déjà (photos)

28 août 1892 – 28 août 2019. La Cathédrale Sacré-Cœur de Jésus de Lomé fête ses 117 ans d’existence. L’édifice construit dans le cadre des activités de la société de Mission catholique de Steyl, a connu son lot d’histoire au fil des années.

Le premier coup de pioche fut donné le 22 avril 1901. Sa construction a duré dix-huit mois sous la direction rigoureuse du frère laïc Johannes (son nom civil Franz Hopfer 1856-1936) avec l’assistance des charpentiers et maçons locaux.

Plusieurs chrétiens catholiques togolais ont contribué en nature comme en espèce à la construction de la cathédrale. Octaviano Olympio par exemple aurait offert une part non-négligeable des matériels pour la construction des briques. La chaux, le ciment et le bois de construction furent importés de l’Europe, tandis que le reste des matériels fut fourni sur place. 

Lire aussi : Togo : l’OTR met aux enchères 17 conteneurs de marchandises

Le 21 septembre 1902, une cérémonie solennelle présidée par Mgr Albert SMA, vicaire apostolique de la Gold-Coast, marqua la consécration de la cathédrale (Müller 1958 : 122-123). En la circonstance Olympio a tenu un discours au nom des chrétiens de Lomé pour remercier la Mission catholique.

D’un point de vue architectural, la cathédrale est un édifice inspiré de l’architecture gothique européenne, et plus spécifiquement de l’église de Steyl, petite ville des Pays-Bas dont étaient originaires les cinq premiers missionnaires catholiques membres de la « Société du Verbe Divin ». Une galerie haute a été aménagée en 1914 afin d’augmenter la capacité d’accueil de l’édifice. La toiture et les flèches des clochers ont été refaites en 1940.

Lire aussi : Côte d’Ivoire : la RTI annonce la retransmission en direct des obsèques de DJ Arafat

La cathédrale du Sacré-Cœur de Lomé est l’église-mère de l’archidiocèse de Lomé, l’une des sept circonscriptions ecclésiastiques catholiques de la république du Togo et l’un des édifices emblématiques de la ville de Lomé. Elle a été érigée en archidiocèse le 14 septembre 1955. Le 9 août 1985, le pape Jean-Paul II y a célébré la messe. Elle a été fermée dans les années 1990 pour prévenir les risques d’effondrement de la voûte en mauvais état ainsi que l’affaissement de certaines parties du bâtiment dont les matériaux ayant servi à la construction sont devenus vieillissants.

En 1996, la cathédrale a été rénovée sous la direction de l’architecte allemand Stephan Frank avec l’aide des communautés chrétiennes allemandes et les fonds destinés à la sauvegarde du patrimoine culturel du ministère allemand des affaires étrangères.

La cathédrale Sacré-Cœur de Lomé, rappelons-le, est située au nord de la rue du commerce (appelée Bremer Strasse à l’époque coloniale allemande).

Avec l’Institut Goethe

Plus d'articles
[Vidéo] Devant toute la fac, elle répond par une gifle à la demande en mariage de son petit ami