in ,

Togo / Couvre-feu : Yark Damehane met en garde les forces de l’ordre

Encore un couvre-feu au Togo, et ce, jusqu’au 03 janvier 2021. Un nouveau couvre-feu qui sera peut-être la source de graves et multiples bavures policières, craint la population. Rien d’étonnant. 

En effet, le Togo s’est illustré en mauvais élève en devenant une référence de cas de violences policières dans la sous-région contre les citoyens lors du précédent couvre-feu instauré dans la gestion de la crise sanitaire. 

À cet effet, le ministre en charge de la Sécurité, le Général Yark Damehane essaie de rassurer la population togolaise. « J’ai eu une séance de travail avec les responsables de la FOSAP. Je leur ai demandé d’instruire les éléments afin qu’ils soient beaucoup plus professionnels. Nous avons tiré des leçons du début du couvre-feu au mois d’avril. On ne veut plus entendre parler des dérapages. Les éléments doivent se montrer beaucoup plus pédagogues, dans la courtoisie avec un peu de fermeté en amenant le compatriote à comprendre que les mesures en vigueur vont dans son intérêt », a-t-il laissé entendre. 

Ainsi, il semble avoir donné des instructions fermes à ses agents pour plus de professionnalisme lors de ce couvre-feu. Les bavures ayant souillé le précédent couvre-feu ne seraient plus bienvenues. La FOSAP, selon lui, aura une mission principale : accompagner les citoyens de façon pédagogique. La mission doit être exécutée de manière claire et conventionnelle. 



Par ailleurs, les Togolais doivent faire preuve de plus de civisme, conseille le ministre. « Il ne faudrait pas que la vie s’arrête avec la pandémie. Je suis persuadé que nos compatriotes feront de ces mesures les leurs, pour qu’après les fêtes, la vie puisse continuer », a-t-il conclu.




Ad Banque Atlantique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Afrique du Sud / Covid-19 : une souche variante du virus « hautement préoccupante » détectée

Mercato / Chelsea : un nouveau club se positionne pour Giroud