Togo/Décès de Jules Tété : Santrinos, Black T, Peewii...ces artistes lui rendent un vibrant hommage
Crédit Photo : Facebook

Togo/Décès de Jules Tété : Santrinos, Black T, Peewii…ces artistes lui rendent un vibrant hommage

La nouvelle est tombée ce matin et sème déjà la panique dans le cœur des mélomanes. Le jeune réalisateur Jules Tété est mort.

À l’annonce de cette mauvaise nouvelle, plusieurs pages Facebook ont encore une fois fait mention de ce constat selon lequel l’artiste togolais n’est populaire qu’après sa mort.

La mort de Jules Tété a été annoncée deux semaines après celle de l’artiste Mandee Marcus. Un coup dur qui laisse les mélomanes inconsolables.

Plusieurs artistes togolais ont rendu hommage au jeune réalisateur.

On le fait par Amour et par passion. On persévère et on pousse les fois où ça devient difficile parce qu’on garde espoir que l’instant d’après sera meilleur.

Triste est de constater ces derniers temps le départ brusque des jeunes talents, de vrais bosseurs dans notre milieu.

Est-ce une erreur d’avoir opté pour sa passion? Est-ce une erreur de vouloir contribuer au rayonnement de la culture de son pays à travers sa passion? Sans vous mentir, cela fait flipper et beaucoup réfléchir.

RIP à tous nos frères artistes, acteurs culturels, professionnels de tout bord partis sans avoir pu jouir du fruit de leurs labeurs”, Santrinos Raphaël.

Avec toutes ces pertes en vies humaines ces derniers temps dans notre showbiz, Je me repose toujours la même question. Est-ce que c’est bon d’être togolais ? À quel prix ? Mawugan (Dieu) on ne veut plus de “Partit trop tôt”. Transforme tous nos malheurs en bonheurs et accorde-nous ta grâce”, Peewii.

Jules Tété… Maintenant, j’ai peur“, Black T.

Rest in Power Mr Jules Tété. Un bon réalisateur que le Togo vient encore de perdre”, Mr Kurones.

Repose en paix Jules TETE. On s’est connus grâce à Souris à la Vie qu’il a réalisé avec professionnalisme et amour pour son boulot. Après, on a fait Bella Ciao puis le clip Weekend. On finit de tourner le clip Goumin et voilà il s’en va, si jeune… La vie là vraiment, Hum…”, Jacartiste.

Mes frères, le silence tue. Dommage que chacun est assis bêtement en train d’attendre son tour. RIP Jules”, Ghettovi.

Plus d'articles
Le roman de Kobe Bryant est déjà un best-seller ; l’émotion de sa veuve Vanessa