Togo / Fêtes de fin d’année : la population appelée à faire analyser les viandes avant consommation

Les fêtes de fin d’année se préparent au Togo même si un couvre-feu est en vigueur. Qui dit fête, dit souvent viandes alors l’ONAF (l’Office Nationale des Abattoirs et Frigorifiques) appelle la population aux bonnes pratiques sanitaires.

En effet, les viandes animales portent quelques fois des maladies telles que la tuberculose, le ténia et il revient donc à les faire analyser par un inspecteur vétérinaire avant leurs consommations.

A cette occasion, pour préserver la santé de tous, l’ONAF conseille à la population de faire analyser les viandes par les services compétentes ouvertes sur l’étendue du territoire afin de parer aux maladies.

L’ONAF rappelle à tous que leurs services de traitement de viandes animales ne coûtent que 400 F CFA (une taxe) alors que la santé n’a pas de prix.

Similaires