in ,

Togo : Gnama Latta constate la désolation à l’aéroport de Lomé

Clouée au sol à cause de la pandémie du Covid-19, la flotte aérienne dans le monde ne vit plus du trafic commercial. Victime de cette crise sanitaire, le Togo a dû fermer son aéroport et ses frontières.

Togo / Covid-19 : 19 cas positifs enregistrés ce jeudi 14 mai

Cette situation déplorable a amené Gnama Latta, directeur général de la Société aéroportuaire de Lomé-Tokoin (SALT) à exprimer sa peine lorsqu’il porte un regard sur l’aérogare.

“Il suffit d’aller à l’aéroport, c’est une désolation. Ça fait mal au cœur de voir une aérogare vide et tous les avions d’Asky immobilisés sur le tarmac”, a-t-il déclaré dans un entretien avec nos confrères de Republicoftogo.

Togo / Assassinat du Colonel Madjoulba Bitala : une commission d’enquête créée ; voici les membres

Malgré tout, à en croire le directeur général de la SALT, cette crise a permis à l’aéroport de Lomé de développer une activité cargo, permettant la livraison de plusieurs tonnes d’équipements médicaux destinés à lutte contre le Covid-19.




Ad Nunyalab


Ad Nunyalab

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Mort de Kobe Bryant : le pilote de l’hélicoptère, était-il sous l’emprise de la drogue ou de l’alcool ?

Le Covid-19 oblige la France à étendre l’expérimentation des cours criminelles