Ceux qui produisent les végétaux alimentaires que nous consommons, font un travail salutaire et méritent d’être encouragés. La visite de l’équipe du ministère de l’agriculture ce mardi 22 octobre 2019 leur a valu plus qu’un soutien.

Entouré de ses collaborateurs, le ministre de l’agriculture est allé réitérer aux producteurs maraîchers du village de Kantini, l’engagement de son ministère à soutenir les initiatives qui tendent à réduire de la pauvreté.



Affaire Carlos Ghosn : des perquisitions menées chez Rachida Dati

Les Kits offerts sont d’un calibre rassurant. Avec leur dispositif d’énergie solaire, ces pompes serviront à irriguer efficacement les parcelles cultivables et fonctionneront aussi longtemps que le soleil suit son parcours apparent habituel.

Les futurs rendements de ces maraichers du canton de Namboga seront remarquablement améliorés, d’autant plus que le rapport du rendement et la qualité des équipements est toujours de mise. Offrir ces équipements aux maraîchers, c’est  leur fournir une formule d’amélioration de la productivité ; c’est aussi leur permettre d’améliorer leurs revenus ; mais c’est avant tout les motiver à plus d’engagement.

Le ministre Noël Bataka n’a pas manqué de rappeler aux bénéficiaires que les kits offerts doivent être entretenus pour mettre à jour leur fonctionnement. Il a, par ailleurs, conseillé à leurs responsables de définir un mode de gestion adapté aux réalités nouvelles du climat ; ceci afin d’augmenter non seulement la quantité, mais aussi la qualité de leurs productions.

Entretien : que répondre à la question-piège “Parlez-moi de vous” ?