in

Togo : le Projet d’Appui à la Gouvernance Economique (PAGE) recrute pour ces 6 postes (15 mai 2020)

RECRUTEMENT DU PERSONNEL DE L’UNITE DE POLITIQUE FISCALE

APPEL A MANIFESTATION D’INTERET N° PPM 060-064-20/2020/AMI/MEF-SP-PRPF/PAGE

Postes à pourvoir :

  • Un (1) Directeur (trice) de l’Unité de Politique Fiscale ;
  • Un (1) Chef de la Cellule “ fiscalité directe et indirecte ” ;
  • Un (1) Chef de la Cellule “ fiscalité internationale ’’ ;
  • Un (1) Chef de la Cellule “suivi opérationnel de l’OTR” ;
  • Deux (2) Analystes principaux “ Macroéconomistes”.

Le gouvernement de la République Togolaise a sollicité et obtenu des financements de l’Association Internationale pour le Développement (IDA) et de l’Union Européenne pour la mise en œuvre du Projet d’Appui à la Gouvernance Economique (PAGE), en appui au Plan National de Développement (PND) 2018-2022.

Le PAGE est financé par un don de 20 millions de dollars US. Ce financement est placé sous la supervi­sion de la Banque Mondiale qui agit en qualité d’administrateur des ressources. Il a pour but d’améliorer la gestion des investissements publics, la mobilisation des ressources intérieures et les mécanismes de redevabilité et de suivi de la délivrance des biens et services dans les secteurs prioritaires.

Pour y parvenir, le projet est structuré en quatre composantes à savoir :

Composante 1 : Planification et exécution des investissements publics.

Composante 2 : Assistance Technique et Financement basé sur les résultats (RBF) pour la mobilisation de ressources intérieures

Composante 3 : Engagement citoyen et redevabilité publique dans les processus budgétaires et dans les secteurs prioritaires.

Composante 4 : Appui à la mise en œuvre

Dans le cadre de la mise en œuvre de la composante 2, « Assistance Technique et Financement basé sur les résultats (RBF) pour la mobilisation de ressources intérieures », il est prévu un appui du projet PAGE à l’opérationnalisation de l’Unité chargée de la Politique Fiscale (UPF). Les textes de création de l’UPF ont été adoptés notamment le décret portant réorganisation du Ministère de l’Economie et des Finances, l’arrêté n°095/MEF/CAB du 29 juin 2017, portant attribution, organisation et fonctionnement de l’unité de politique fiscale (UPF).

Selon le cadre établi, l’UPF aura comme mission de définir la politique fiscale, d’élaborer des textes et règlements, de définir les objectifs de recouvrement des recettes et d’estimer et assurer le suivi des dépenses fiscales. Cette unité sera rattachée au cabinet du ministre et aura, par l’entremise de la relation fonctionnelle avec l’OTR, un droit d’accès à l’information dont dispose cette dernière.

Les profils recherchés pour animer l’unité de politique fiscale sont des économistes, juristes, statisti­ciens, fiscalistes et douaniers. Dans les différentes cellules qui composent l’UPF, ce personnel sera notamment chargé des mandats suivants :

Togo : Sani Yaya parmi les 50 personnalités les plus influentes de l’Afrique de l’Ouest (Classement complet)

  • La cellule « législation et politique fiscale » : concevoir la politique fiscale, élaborer les dispositions fiscales dans les divers projets de loi, préparer des dispositions des lois de finance relatives aux recettes et définir la politique des exonérations fiscales ;
  • La cellule « suivi des régimes d’exception » : estimer les dépenses fiscales et examiner les demandes d’admission aux régimes dérogatoires ;
  • .La cellule « tutelle fonctionnelle de l’OTR » : définir les objectifs de recouvrement des recettes fiscales et douanières, élaborer des contrats de performance de l’OTR et du suivi de leur mise en œuvre et examiner les demandes d’approbation soumises au ministre.

Les missions et les profils pour chaque poste sont détaillés ci-après :

1. CANDIDAT(E) DIRECTEUR(TRICE) DE L’UPF
Détails du poste
Titre du Poste Directeur (trice) de l’Uni­té de Politique Fiscale Localisation Lomé-Togo
Nom du Superviseur Titre du Super­viseur Chef de Cabinet du Ministre
Temps plein ou partiel Temps plein Numéro du poste UPF-001
Description du Poste
a.1 Objectif principal du poste

Le Ministère de l’Economie et des Finances est à la recherche d’un candidat pour occuper le poste de Directeur de l’Unité de Politique Fiscale. Sous la supervision du Chef de Cabinet du Ministre de l’Economie et des Finances, le Directeur de l’Unité de Politique Fiscale aura comme responsabilité de coordonner, de superviser et d’animer l’Unité de politique fiscale et ses composantes en tenant compte des missions du Ministère de l’Economie et des Finances, de l’Office Togolais des Recettes (OTR) et de l’Unité elle-même. Il aura aussi pour missions d’assurer la coordination et la supervision des cellules constituant l’Unité de Politique Fiscale (UPF) à savoir la Cellule de la fiscalité directe et indirecte, la Cellule de la fiscalité internationale et la Cellule de suivi opérationnel de l’OTR.

a.2 Description spécifique du poste.

Sur le pian administratif

Le Directeur de l’Unité de Politique Fiscale assure la coordination et la gestion du personnel de l’Unité, participe à toutes les réunions stratégiques et de coordination auxquelles il peut être convié, signe un contrat de performance avec le Chef de Cabinet du Ministre, coordonne et évalue les performances des cellules composant l’Unité, donne rapport mensuel, trimestriel, semestriel et annuel des activités de l’Unité.

Sur le plan opérationnel

Le Directeur de l’Unité coordonne et supervise :

  • La conception de la politique fiscale et l’initiation des projets de lois et des règlements en matière des finances et des recettes fiscales, douanières et non fiscales et l’évaluation de leur impact sur l’économie du pays ;
  • La négociation des traités fiscaux bilatéraux et multilatéraux ;
  • La définition de la fiscalité en matière de revenus de consommation et de capital ;
  • Le suivi et l’évaluation des politiques fiscales et les équilibres des régimes sociaux;
  • Le suivi de la stratégie de lutte contre la fraude fiscale mise en place par l’OTR ;
  • La publication des documents et informations contribuant aux débats publics sur la politique fiscale ;
  • La conduite des études préalables à la mise en œuvre des réformes fiscales et douanières notam­ment l’analyse d’impact sur les finances publiques ;
  • L’analyse des demandes des exonérations fiscales et en évaluer l’impact ;
  • La définition de la politique des exonérations fiscales et le suivi de la mise en œuvre de l’effectivité des exonérations accordées ;
  • L’analyse des dépenses fiscales et des demandes d’admission aux régimes dérogatoires soumis au Ministre de l’Economie et des Finances ;
  • L’évaluation des dépenses fiscales ;
  • L’estimation et le suivi budgétaire des dépenses de l’Unité ;
  • La définition des stratégies de recouvrement des recettes fiscales et douanières ;
  • L’élaboration de la lettre de mission (Contrat de performance) entre le Ministère de l’Economie et des Finances et le Conseil d’Administration de l’Office Togolais des Recette ;
  • L’animation, la coordination, le contrôle et l’évaluation des activités des cellules ;
  • L’analyse des rapports produits par le Conseil d’Administration de l’OTR pour en faire une note au Ministre ;
  • Le suivi-évaluation des indicateurs de performances des cellules composant l’Unité.

a.3 Compétences techniques

  • Législation : Avoir la maîtrise de la législation au niveau national, régional et international et, serait préférable de connaître les procédures des partenaires techniques et financiers  du Ministère de l’Economie et des Finances ;
  • Administration fiscale et douanière : Connaissances avérées dans les procédures de taxation, de vérification et de recouvrement des recettes fiscales et douanières ;
  • Gestion des ressources humaines : Connaissances approfondies des techniques, des politiques et des procédures de gestion des ressources humaines y compris la fixation des objectifs SMART et l’évaluation des performances ;
  • Formation : Avoir des compétences dans la planification des formations, l’élaboration des modules de formation et l’évaluation des impacts de la formation ;
  • Gestion budgétaire : Avoir des connaissances dans l’élaboration et l’exécution du budget prévision­nel global du Ministère et de manière particulière le budget de l’Unité et de son suivi de l’exécution ;
  • Communication relationnelle : Maîtrise des techniques de communication avec le public et les partenaires ;
  • Conduite du Changement : Tenir des réunions périodiques avec le staff de l’Unité et opérer des changements utiles ;
  • Gestion des conflits : Etre à l’écoute du public et du staff et faire une orientation et une gestion des conflits de manière diplomatique ;
  • Utilisation de l’outil informatique : Maîtrise de l’outil informatique y compris les systèmes infor­matiques utilisés dans les administrations fiscales et douanières,
  • Langue : Parler couramment le français, la connaissance de l’anglais constituant un atout ;
  • Compétences rédactionnelles : Excellente capacité de compréhension du contexte, de la rédaction de notes, des analyses techniques et juridiques

Le PSG va recruter une ancienne gloire du Barça et de Liverpool

a.4 Compétences organisationnelles

Conduite du Travail : Etre capable de travailler avec indépendance et avoir les techniques professionnelles d’animation et d’organisation d’une équipe de collaborateurs ; être capable de travailler sous et dans en milieu multiculturel ;

  • Conduite professionnelle : Bonne ouverture d’esprit et capacité de raisonnement, de conception et d’innovation ;
  • Confidentialité : Avoir la maîtrise de soi et être en mesure de travailler dans la discrétion particulièrement sur les projets de lois et les règlements non encore officiels ;
  • Combinaison des tâches : Etre capable de gérer simultanément plusieurs tâches et résister au stress ;
  • Délégation : Forte capacité de représentation et de délégation.

a.5 Profil recherché

  • Formation de niveau BAC+5 ou Master 2 en Economie, Comptabilité, Fiscalité, Statistique, Droit fiscal ou d’autres domaines connexes ;
  • Expérience d’au moins dix (10) ans dans une structure d’analyse des politiques fiscales et de rédaction des textes de lois et plus particulièrement dans la formulation de dispositions législatives en matière fiscale et douanière ;
  • Expérience d’au moins trois (3) ans dans l’analyse des données économétriques d’une structure publique ;
  • Expérience dans un poste de responsabilité de rang de chef de service au moins dans une admi­nistration fiscale ;
  • Connaissances techniques avérées dans la taxation sur la valeur ajoutée, des taxes douanières, des impôts sur les sociétés, les taxes d’accises et autres taxes, les techniques de vérification et de recouvrement des impôts ;
  • Expérience d’au moins 5 ans dans la gestion d’équipe d’analystes effectuant des analyses écono­miques, statistiques et légales ;
  • Bonne connaissance de toutes les lois togolaises portant sur la comptabilité et la fiscalité ;
  • Maîtrise de la théorie et de la pratique micro et macroéconomique ainsi que le rôle des impôts.
2. CANDIDAT(E) CHEF DE LA CELLULE DE LA FISCALITE DIRECTE ET INDIRECTE : ANALYSTE PRINCIPAL LEGISLATION FISCALE
Détails du poste
Titre du Poste Chef de la Cellule “fiscalité directe et indirecte ” Localisation Lomé-Togo
Nom du Superviseur Titre du Superviseur Directeur (trice) de l’Unité de Politique Fiscale
Temps plein ou partiel Temps plein Numéro du poste UPF-002
Description du Poste

2.1 Objectif principal du poste

Le Ministère de l’Economie et des Finances est à la recherche d’un candidat pour occuper le poste de Chef de la Cellule « fiscalité directe et indirecte » de l’Unité de Politique Fiscale au sein du Ministère de l’Economie et des Finances. Sous la supervision du Directeur(trice) de l’Unité de politique fiscale, le Chef de cellule aura comme responsabilité de coordonner, de superviser et d’animer la cellule de la fiscalité directe et indirecte en tenant compte des missions du Ministère de l’Economie et des Finances, de l’Office Togolais des Recettes(OTR), de l’Unité de politique fiscale (UPF) et de la cellule elle-même. Il aura aussi comme mission de superviser l’équipe d’agents affectés à la cellule.

2.2 Description spécifique du poste

Sur le plan administratif

Le Chef de la Cellule de la fiscalité directe et indirecte assure la coordination et la gestion du personnel de la cellule, participe à toutes les réunions stratégiques et de coordination auxquelles il peut être convié ou délégué par le Directeur (trice) de l’Unité de Politique fiscale, signe un contrat de performance avec le Directeur (trice) de l’UPF et évalue les performances des agents affectés à la cellule.

Sur le plan opérationnel

Le Chef de la Cellule de la fiscalité directe et indirecte est chargé de :

  • Concevoir la politique fiscale directe et indirecte;
  • Proposer la rédaction des dispositions des lois de finances relatives aux recettes directes et indirectes ;
  • Elaborer les dispositions relatives à la fiscalité directe et indirecte dans les différents projets de textes ;
  • Définir la politique des exonérations fiscales directes et indirectes et examiner les demandes de dérogations;
  • Produire la section du rapport annuel sur les dépenses fiscales directes et indirectes;
  • Elaborer les documents à publier sur la politique fiscale directe et indirecte ;
  • Produire les analyses nécessaires et participer activement à la négociation des conventions fiscales internationales touchant les impôts directs et indirects ; „
  • Constituer et gérer une base de données sur la fiscalité directe et indirecte ;
  • Participer aux projections et au suivi budgétaire des dépenses de la cellule ;
  • Définir les stratégies de recouvrement des recettes fiscales directes et indirectes ;
  • Animer, coordonner, contrôler et évaluer des activités de la cellule ;
  • Analyser les rapports soumis à la cellule et produire une note à la direction de l’Unité ;
  • Faire le suivi-évaluation des indicateurs de performances de la cellule de la fiscalité directe et indirecte.

2.3 Compétences techniques

  • Législation : Avoir la maîtrise de la législation au niveau national, régional et international et, serait préférable de connaître les procédures des partenaires techniques et financiers du Ministère de l’Economie et des Finances ;
  • Administration fiscale et douanière : Connaissances avérées dans les procédures de taxation, de vérification et de recouvrement des recettes fiscales et douanières ;
  • Gestion des ressources humaines : Connaissances approfondies des techniques, des politiques et des procédures de gestion des ressources humaines y compris la fixation des objectifs SMART et l’évaluation des performances ;
  • Formation : Avoir des compétences dans la planification des formations, l’élaboration des modules de formation et l’évaluation des impacts de la formation ;
  • Gestion budgétaire : Avoir des connaissances dans l’élaboration et l’exécution du budget prévision­nel global du Ministère et de manière particulière le budget de l’Unité et de son suivi de l’exécution ;
  • Communication relationnelle : Maîtrise des techniques de communication avec le public et les partenaires ;
  • Conduite du Changement : Tenir des réunions périodiques avec le staff de l’Unité et opérer des changements utiles ;
  • Gestion des conflits : Etre à l’écoute du public et du staff et faire une orientation et une gestion des conflits de manière diplomatique ;
  • Utilisation de l’outil informatique : Maîtrise de l’outil informatique y compris les systèmes infor­matiques utilisés dans les administrations fiscales et douanières,
  • Langue : Parler couramment le français, la connaissance de l’anglais constituant un atout ;
  • Compétences rédactionnelles : Excellente capacité de compréhension du contexte, de la rédaction de notes, des analyses techniques et juridiques

2.4 Compétences organisationnelles

  • Conduite du Travail : Etre capable de travailler avec indépendance et avoir les techniques profes­sionnelles d’animation et d’organisation d’une équipe de collaborateurs ;
  • Conduite professionnelle : Bonne ouverture d’esprit et capacité de raisonnement, de conception et d’innovation ;
  • Confidentialité : Avoir la maîtrise de soi et être en mesure de travailler dans la discrétion particu­lièrement sur les projets de lois et les règlements non encore officiels ;
  • Combinaison des tâches : Etre capable de gérer simultanément plusieurs tâches et résister au stress ;
  • Délégation : Forte capacité de représentation et de délégation.

2.5 Profil recherché

  • Formation de niveau BAC+5 ou Master 2 minimum en Economie ou en droit avec spécialité en fiscalité ;
  • Au moins huit (8) ans d’expérience dans la formulation et l’analyse de texte législatif et de législation fiscale;
  • Au moins trois (3) ans d’expérience dans la gestion d’une équipe d’analyste ;
  • Expérience et connaissances techniques avérées de la législation et la réglementation concernant les impôts directs, indirects et internationaux ;
  • Solide capacité dans la conception et l’analyse de projets de réformes fiscales, incluant dans l’éva­luation de l’impact de ces réformes sur les recettes fiscales;
  • Excellentes aptitudes dans la rédaction de notes et analyses légales ainsi que la rédaction de projet de loi et de règlement;
  • Fortes aptitudes en représentation et communication ;
  • Avoir la maîtrise des missions et valeurs du Ministère de l’Economie et des Finances, de l’OfficeTogolais des Recettes et de l’Unité de Politique Fiscale.
3. CANDIDAT(E) CHEF DE LA CELLULE DE LA FISCALITE INTERNATIONALE: ANALYSTE PRINCIPAL FISCALITE INTERNATIONALE
Détails du poste
Titre du Poste Chef de la Cellule “fiscalité internationale ” Localisation Lomé-Togo
Nom du Superviseur Titre du Superviseur Directeur (trice) de l’Unité de Politique Fiscale
Temps plein ou partiel Temps plein Numéro du poste UPF-003
Description du Poste
3.1 Objectif principal du poste

Le Ministère de l’Economie et des Finances est à la recherche d’un candidat pour occuper le poste de Chef de la Cellule «fiscalité internationale» de l’Unité de Politique Fiscale au sein du Ministère de l’Economie et des Finances. Sous la supervision du Directeur(trice) de l’Unité de politique fiscale, le Chef de cellule aura comme responsabilité de coordonner, de superviser et d’animer la cellule de la fiscalité internationale en tenant compte des missions du Ministère de l’Economie et des Finances, de l’Office Togolais des Recettes (OTR), de l’Unité de Politique Fiscale (UPF) et de la cellule elle-même. Il aura aussi comme mission de superviser l’équipe d’agents affectés à la cellule.

  • Description spécifique du poste
  1. a) Sur le plan administratif

Le Chef de la Cellule de la fiscalité internationale assure la coordination et la gestion du personnel de la cellule, participe à toutes les réunions stratégiques et de coordination auxquelles il peut être convié ou délégué par le Directeur (trice) de l’Unité de Politique fiscale, signe un contrat de performance avec le Directeur (trice) de l’UPF et évalue les performances des agents affectés à la cellule,

  1. b) Sur le plan opérationnel

Le Chef de la Cellule de la fiscalité internationale est chargé de :

  • Concevoir la politique fiscale internationale;
  • Proposer la rédaction des dispositions des lois de finances relatives à la fiscalité internationale et aux recettes douanières;
  • Elaborer les dispositions de fiscalité internationale dans les différents projets de textes;
  • Définir la politique des exonérations fiscales internationales et examiner les demandes de déro­gations;
  • Produire la section du rapport annuel sur les dépenses fiscales internationales;’
  • Elaborer les documents à publier sur la politique fiscale internationale ;
  • Produire les analyses nécessaires et participer activement à la négociation des conventions fiscales internationales touchant les tarifs douaniers ;
  • Constituer et gérer une base de données sur la politique fiscale internationale
  • Participer aux projections et au suivi budgétaire des dépenses de la cellule ;
  • Définir les stratégies de recouvrement des recettes douanières ;
  • Animer, coordonner, contrôler et évaluer des activités de la cellule ;
  • Analyser les rapports soumis à la cellule et produire une note à la direction de l’Unité ;
  • Faire le suivi-évaluation des indicateurs de performances de la cellule de la fiscalité internationale

Comment savoir qui a visité votre profil Facebook et WhatsApp ?

3.3 Compétences techniques

  • Législation : Avoir la maîtrise de la législation au niveau national, régional et international et, serait préférable de connaître les procédures des partenaires techniques et financiers du Ministère de l’Economie et des Finances ;
  • Régimes d’exonération fiscale et douanière : Connaissances avérées des procédures de taxation, de vérification et d’exonérations fiscales et douanières ; N
  • Gestion des ressources humaines : Connaissances approfondies des techniques, des politiques et des procédures de gestion des ressources humaines y compris la fixation des objectifs SMART et l’évaluation des performances ;
  • Formation : Avoir des compétences dans la planification des formations, l’élaboration des modules de formation et l’évaluation des impacts de la formation en matière de taxation, de vérification et d’exonération ;
  • Gestion budgétaire : Avoir des connaissances dans l’élaboration et l’exécution du budget prévisionnel global du Ministère et de manière particulière le budget de l’Unité et de son suivi de l’exécution ;
  • Communication relationnelle : Maîtrise des techniques de communication avec le public et les partenaires ;
  • Conduite du Changement : Tenir des réunions périodiques avec le staff de l’Unité et opérer des changements utiles ;
  • Gestion des conflits : Etre à l’écoute du public et du staff, et faire une orientation et une gestion des conflits de manière diplomatique ;
  • Utilisation de l’outil informatique ; Maîtrise de l’outil informatique y compris les systèmes informatiques utilisés dans les administrations fiscales et douanières,
  • Langue : Parler couramment le français, la connaissance de l’anglais constituant un atout ;
  • Compétences rédactionnelles : Excellente capacité de compréhension du contexte, de la rédaction de notes, des analyses techniques et juridiques.
  • Compétences organisationnelles
  • Conduite du Travail : Etre capable de travailler avec indépendance et avoir les techniques professionnelles d’animation et d’organisation d’une équipe de collaborateurs ;
  • Conduite professionnelle : Bonne ouverture d’esprit et capacité de raisonnement, de conception et d’innovation;
  • Confidentialité : Avoir la maîtrise de soi et être en mesure de travailler dans la discrétion particulièrement sur les projets de lois et les règlements non encore officiels ;
  • Combinaison des tâches : Etre capable de gérer simultanément plusieurs tâches et résister au stress ;
  • Délégation : Forte capacité de représentation et de délégation.

3.5 Profil recherché

  • Formation de niveau BAC+5 ou Master 2 minimum en Economie, Comptabilité, Fiscalité, Statistique, Droit ou d’autres domaines connexes ;
  • Avoir une expérience d’au moins huit (8) ans dans un poste d’analyste des politiques fiscales et de rédaction des textes de lois et plus particulièrement dans la formication de dispositions législatives et réglementaires d’exonération fiscale et douanière ;
  • Avoir une expérience d’au moins trois (3) ans dans l’analyse des données économétriques d’une structure publique ;
  • Avoir des connaissances techniques avérées au niveau de la taxation sur la valeur ajoutée, des taxes douanières, des impôts sur les sociétés, les taxes d’accises et autres taxes, les techniques de vérification et de recouvrement des impôts ;
  • Jouir d’une expérience d’au moins 3 ans dans la gestion d’équipe d’analystes effectuant des analyses économiques, statistiques et légales ;
  • Avoir la maîtrise des missions et valeurs du Ministère de l’Economie et des Finances, de l’Office; Togolais des Recettes et de l’Unité de Politique Fiscale.
4. CANDIDAT(E) CHEF DE LA CELLULE DE SUIVI OPERATIONNEL DE L’OTR : ANALYSTE PRINCIPAL GESTION DE LA FISCALITE
Détails du poste
Titre du Poste Chef de la Cellule “suivi opérationnel de l’OTR” Localisation Lomé-Togo
Nom du Superviseur Titre du Superviseur Directeur (trice) de l’Unité de Politique Fiscale
Temps plein ou partiel Temps plein Numéro du poste UPF-004
Description du Poste
4.1 Objectif principal du poste

Le Ministère de l’Economie et des Finances est à la recherche d’un candidat pour occuper le poste de Chef de la Cellule « suivi opérationnel de l’OTR » de l’Unité de Politique Fiscale au sein du Ministère de l’Economie et des Finances. Sous la supervision du Directeur(trice) de i’Unité de politique fiscale, le Chef de cellule aura comme responsabilité de coordonner, de superviser et d’animer la cellule de suivi opérationnel de l’OTR en tenant compte des missions du Ministère de l’Economie et des Finances, de l’Office Togolais des Recettes(OTR), de l’Unité de politique fiscale (UPF) et de la cellule elle-même. Il aura aussi comme mission de superviser l’équipe d’agents affectés à la cellule.

4.2 Description spécifique du poste

  1. a) Sur le plan administratif

Le Chef de la Cellule de suivi opérationnel de l’OTR assure la coordination et la gestion du personnel de la cellule, participe à toutes les réunions stratégiques et de coordination auxquelles il peut être convié ou délégué par le Directeur (trice) de l’Unité de Politique fiscale, signe un contrat de performance avec le Directeur (trice) de l’UPF et évalue les performances des agents affectés à la cellule.

  1. b) Sur le plan opérationnel

Le Chef de la Cellule de suivi opérationnel de l’OTR est chargé de :

  • Réaliser des études et analyses de i’impact des réformes fiscales sur l’économie et les revenus de l’Etat, en collaboration avec les autres cellules de l’UPF ;
  • Etablir les prévisions des recettes fiscales et douanières en vue de l’élaboration du cadre budgétaire à moyen terme et de la loi de finances;
  • Définir les objectifs de recouvrement des recettes fiscales et douanières de l’OTR;
  • Elaborer et suivre la mise en oeuvre du contrat de performance de l’OTR;
  • Analyser les situations de recettes produites par l’OTR et évaluer ses performances ;
  • Inspecter et suivre les activités de l’OTR ;
  • Informer régulièrement le ministre de l’Economie et des Finances de la performance de l’OTR et lui soumettre des recommandations d’intervention auprès de son ‘conseil d’administration et de son conseil de surveillance ;
  • Participer aux projections et au suivi budgétaire des dépenses de la cellule ;
  • Animer, coordonner, contrôler et évaluer des activités de la cellule ;
  • Analyser les rapports soumis à la cellule et produire une note à la direction de l’Unité ;
  • Faire le suivi-évaluation des indicateurs de performances de la cellule de suivi opérationnel de l’OTR.

4.3 Compétences techniques

  • Législation : Avoir la maîtrise de la législation au niveau national, régional et international et, serait préférable de connaître les procédures des partenaires techniques et financiers du Ministère de l’Economie et des Finances ;
  • Administration fiscale et douanière : Connaissances avérées dans les procédures de taxation, de vérification et de recouvrement des recettes fiscales et douanières ;
  • Gestion des ressources humaines : Connaissances approfondies des techniques, des politiques et des procédures de gestion des ressources humaines y compris la fixation des objectifs SMART et l’évaluation des performances ;
  • Formation : Avoir des compétences dans la planification des formations, l’élaboration des modules de formation et l’évaluation des impacts de la formation en matière de taxation, de vérification et d’exonération ;
  • Gestion budgétaire : Avoir des connaissances dans l’élaboration et l’exécution du budget prévision­nel global du Ministère et de manière particulière le budget de l’Unité et de son suivi de l’exécution ;
  • Communication relationnelle : Maîtrise des techniques de communication avec le public et les partenaires ;
  • Conduite du Changement : Tenir des réunions périodiques avec le staff de l’Unité et opérer des changements utiles ;
  • Gestion des conflits : Etre à l’écoute du public et du staff et faire une orientation et une gestion des conflits de manière diplomatique ;
  • Utilisation de l’outil informatique : Maîtrise de l’outil informatique y compris les systèmes infor­matiques utilisés dans les administrations fiscales et douanières,
  • Langue : Parler couramment le français, la connaissance de l’anglais constituant un atout ;
  • Compétences rédactionnelles : Excellente capacité de compréhension du contexte, de la rédaction de notes, des analyses techniques et juridiques.

4.4 Compétences organisationnelles

  • Conduite du Travail : Etre capable de travailler avec indépendance et avoir les techniques professionnelles d’animation et d’organisation d’une équipe de collaborateurs ;
  • Conduite professionnelle : Bonne ouverture d’esprit et capacité de raisonnement, de conception et d’innovation ;
  • Confidentialité : Avoir la maîtrise de soi et être en mesure de travailler dans la discrétion particulièrement sur les projets de lois et les règlements non encore officiels ;
  • Combinaison des tâches : Etre capable de gérer simultanément plusieurs tâches et résister au stress ;
  • Délégation : Forte capacité de représentation et de délégation.

4.5 Profil recherché

  • Formation de niveau BAC+5 ou Master 2 minimum en Economie, Comptabilité, Fiscalité, Statistique, Droit fiscal ou d’autres domaines connexes ;
  • Avoir une expérience d’au moins huit (8) ans dans un poste d’analyste et de suivi évaluation des politiques fiscales ;
  • Avoir la compréhension des dispositions législatives et réglementaires en matière fiscale et douanière ;
  • Avoir une expérience d’au moins trois (3) ans dans l’analyse et le suivi-évaluation des données économiques d’une structure publique ;
  • Avoir des connaissances techniques avérées’au niveau de la taxation sur la valeur ajoutée, des taxes douanières, des impôts sur les sociétés, les taxes d’accises et autres taxes, les techniques de vérification et de recouvrement des impôts ;
  • Jouir d’une expérience d’au moins 3 ans dans la conduite et la gestion d’équipe d’analystes effectuant du suivi évaluation des structures publiques ou privées ;
  • Avoir la maîtrise des missions et valeurs du Ministère de l’Economie et des Finances, de l’Office Togolais des Recettes et de l’Unité de Politique Fiscale ;
  • Avoir la maîtrise des politiques et des procédures administratives de l’OTR.
5. CANDIDAT(E) ANALYSTE PRINCIPAL MODELISATION FISCALE
Détails du poste
Titre du Poste Analyste principal ” Macroéconomiste” Localisation Lomé-Togo
Nom du Superviseur Titre du Superviseur Chef de cel­lule « suivi opéra­tionnel de l’OTR »
Temps plein ou partiel Temps plein Numéro du poste UPF-005 et 006
Description du Poste
5.1 Objectif principal du poste

Le Ministère de l’Economie et des Finances est à la recherche d’un candidat pour occuper le poste d’Analyste principal « Macroéconomiste » de l’Unité de Politique Fiscale au sein du Ministère de l’Economie et des Finances. Sous la supervision du Chef de cellule « suivi opérationnel de l’OTR » de l’Unité de politique fiscale, le(la) candidat(e) aura comme responsabilité d’appuyer dans les travaux d’analyses économiques, macroéconomiques et économétriques et d’analyse d’impact des lois en rapport avec la législation et la politique fiscale en tenant compte des missions du Ministère de l’Eco­nomie et des Finances, de l’Office Togolais des Recettes(OTR), de l’Unité de politique fiscale (UPF) et de la cellule dont il(elle) relève.

5.2 Description spécifique du poste

  1. a) Sur le plan administratif

L’Analyste principal « Macroéconomiste » participe à toutes les réunions stratégiques et de coordination auxquelles il peut être convié ou délégué par le Chef de la cellule, signe un contrat de performance avec le Chef de la cellule et évalue ses propres performances individuelles et les soumet au Chef de la cellule. Il confectionne les rapports d’études, d’analyses et d’activités qu’il soumet à la hiérarchie.

  1. b) Sur le plan opérationnel

L’Analyste principal « Macroéconomiste » est chargé de :

  • Réaliser des études et analyses de l’impact des réformes fiscales sur l’économie et les revenus de l’Etat, en collaboration avec les autres agents de la cellule;
  • Travailler sur les projets financés par les partenaires financiers ;
  • Réaliser les études sur les thèmes et les sujets d’actualités économiques ;
  • Réaliser les travaux d’analyses économiques, macroéconomiques et/ou économétriques ;
  • Etablir les prévisions des recettes fiscales et douanières en vue de l’élaboration du cadre budgétaire à moyen terme et de la loi de finances;
  • Aider à la définition des objectifs de recouvrement des recettes fiscales et douanières de l’OTR;
  • Participer à l’élaboration et au suivi de la mise en œuvre du contrat de performance de l’OTR;
  • Analyser les situations de recettes produites par l’OTR et évaluer ses performances;
  • Rédiger les notes et rapports pour informer régulièrement le ministre de l’économie et des finances de la performance de l’OTR et lui soumettre des recommandations ;
  • Participer aux projections et au suivi budgétaire des dépenses de la cellule ;
  • Analyser les rapports soumis à la cellule et produire une note au Chef de la cellule ;
  • Faire le suivi-évaluation des indicateurs de de la cellule de suivi opérationnel de l’OTR.

5.3 Compétences techniques

  • Législation : Avoir la maîtrise de la législation au niveau national, régional et international et, serait préférable de connaître les procédures des partenaires techniques et financiers du Ministère de l’Economie et des Finances ;
  • Administration fiscale et douanière : Connaissances avérées dans les procédures de taxation, de vérification et de recouvrement des recettes fiscales et douanières ;
  • Formation : Avoir des compétences dans la planification des formations, l’élaboration des modules de formation et l’évaluation des impacts de la formation en matière de taxation, de vérification et d’exonération ;
  • Gestion budgétaire : Avoir des connaissances dans l’élaboration et l’exécution du budget prévision­nel global du Ministère et de manière particulière le budget de l’Unité et de son suivi de l’exécution ;
  • Communication relationnelle : Maîtrise des techniques de communication avec le public et les partenaires ;
  • Utilisation de l’outil informatique : Maîtrise de l’outil informatique y compris les systèmes infor­matiques utilisés dans les administrations fiscales et douanières,
  • Langue : Parler couramment le français, la connaissance de l’anglais constituant un atout ;
  • Compétences rédactionnelles : Excellente capacité de compréhension du contexte, de la rédaction de notes, des analyses techniques et juridiques.

5.4 Compétences organisationnelles

  • Conduite du Travail : Etre capable de travailler avec indépendance et avoir les techniques professionnelles d’animation et d’organisation d’une équipe de collaborateurs ;
  • Conduite professionnelle : Bonne ouverture d’esprit et capacité de raisonnement, de conception et d’innovation ;
  • Confidentialité : Avoir la maîtrise de soi et être en mesure de travailler dans la discrétion particulièrement sur les projets de lois et les règlements non encore officiels ;
  • Combinaison des tâches : Etre capable de gérer simultanément plusieurs tâches et résister au stress.

5.5 Profil recherché

  • Formation de niveau BAC+5 ou Master 2 minimum en Macroéconomie, Fiscalité, Statistique, Droit fiscal ou d’autres domaines connexes ;
  • Avoir une expérience d’au moins cinq (5) ans dans un poste d’analyste et de suivi évaluation de politiques économiques ;
  • Capacités de recherche, d’analyse, de synthèse ;
  • Qualités rédactionnelles et orales ;
  • Avoir une expérience d’au moins deux (2) ans dans l’analyse des données économétriques d’une structure publique ;
  • Avoir travaillé sur les projets financés par les partenaires financiers ;
  • Maîtrise de la théorie et de la pratique micro et macroéconomique ;
  • Avoir exécuté des travaux d’analyses économiques ;
  • Avoir la maîtrise des missions et valeurs du Ministère de l’Economie et des Finances, de l’Office Togolais des Recettes et de l’Unité de Politique Fiscale.
  1. Durée et évaluation de la mission

Les contrats des Experts à recruter sont de un (1) an renouvelable une fois durant la durée du projet PAGE. La rémunération des Experts après les deux (2) premières années sera assurée par le Ministère de l’Economie et des Finances conformément à la feuille de route d’opérationnalisation de l’unité. Les performances des Experts autre que le directeur de l’unité seront évaluées annuellement par le directeur de l’unité sur la base de critères de performance. Celles du directeur de l’Unité seront évaluées par le Ministre de l’Economie et des Finances, également sur la base sur la base de critères de performance.

  1. Constitution du dossier de candidature

Le dossier de candidature aux différents postes est composé :

  • une demande manuscrite adressée à Monsieur le Ministre de l’Economie et des Finances ;
  • une lettre de motivation ;
  • curriculum vitae détaillé ;
  • les attestations et autres pièces justificatives des diplômes obtenus (copies légalisées) ;
  • attestation de travail ou toute autre preuve prouvant l’expérience du candidat.

Les dossiers de candidature doivent être envoyés par e-mail ou déposé sous plis fermés à l’adresse ci-dessous avec en objet ou sur l’enveloppe la mention «Recrutement du personnel de l’Unité de Politique Fiscale- Poste :……………. (préciser le poste souhaité) ». Les dossiers seront reçus tous les jours de 9 h à 12 h 00 et de 14 h 30 à 16 h à partir de la date de publication du présent avis. La clôture des dépôts de candidature est fixée au 19 mai 2020 à 12 heures. Les dossiers seront envoyés ou déposés à l’adresse suivante :

Ministère de l’Economie et des Finances

Personne Responsable des Marchés Publics (PRMP), 2e étage, porte 02 bis de l’immeuble de la Direction du Matériel et du Transit Administratif, tél. : 22 21 22 66 ou 22 21 22 67.

E-mail : [email protected]

N.B : Seuls les candidats retenus après analyse des dossiers seront invités pour le test.

Covid-19 : les sprays antimicrobiens peuvent s’avérer essentiels pour éloigner le virus

Coronavirus au Maroc : plus de 6 600 cas confirmés et 190 décès