Togo : le système judiciaire s’arme contre la piraterie maritime

Permettre au système juridique togolais de mieux participer à la lutte contre la piraterie maritime, tel est le but de l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC) à travers un don de 200 ouvrages sur le Droit international de la mer et le Droit maritime au ministère de la justice et de la législation.

S’inscrivant dans le cadre de la mise en œuvre du Programme mondial de lutte contre la criminalité maritime (GMCP), ce don est une aubaine pour le Togo de s’armer sur le plan juridique pour faire face à la recrudescence des actes de piraterie maritime.

Avant la réception de ce fonds documentaire, des formations avec des procès simulés sur la piraterie maritime, il y a quelques mois ont été organisées mettant à contribution des magistrats, gendarmes de la brigade maritime, officiers de police et de la marine nationale.

Ces ouvrages, selon le Directeur de l’accès au Droit et à la Justice, pourront également être utilisés par d’autres acteurs, les étudiants notamment dans la préparation de leurs thèses.

Similaires