Togo : les ponts Kara et Koumongou inaugurés par Faure Gnassingbé

Le président Faure Gnassingbé a présidé ce jour la cérémonie d’inauguration des nouveaux ponts sur les rivières Kara (120m) et Koumongou (160m), en présence de représentants du Japon, partenaire du Togo dans la réalisation de ces ouvrages.

Lancés en avril 2017, les travaux de construction d’un pont de 120m sur la rivière Kara et de 160m sur le Koumongou s’inscrivent dans le projet de réhabilitation de la Nationale n°17, composante stratégique du corridor logistique du Togo.

Ces ouvrages vont améliorer sensiblement la qualité des infrastructures de transport reliant le Port autonome de Lomé aux pays de l’hinterland, avec une réduction considérable du temps de parcours et de risques.

Le classement des nationalités africaines les plus attractives ; le Togo devant la Côte d’Ivoire (liste)

Le projet répond également à la politique de désenclavement du pays et de création des pôles de développement socioéconomique par l’interconnexion des régions, et vise en sa deuxième composante la réhabilitation des tronçons Sokodé-Bassar-Kabou-Katchamba-Sadori dans l’Oti Sud, soit une distance de 210 km.

D’un coût total de vingt milliards de francs CFA, les travaux ont été cofinancés par l’Etat togolais et le Japon à travers l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA).

RDC/Sécurité : les craintes de Tshisekedi

Les populations ont tenu à témoigner leur gratitude à Faure Gnasingbé pour sa politique de développement économique et d’inclusion sociale ainsi que pour le renforcement de l’intégration régionale.

Plus d'articles
Etats-unis : un petit garçon de 5 ans sauve plusieurs personnes d’un incendie