in

Togo : les universités de Lomé et Kara dotées d’une ‘Espresso Book Machine’

Une Espresso Book Machine a été inaugurée ce mardi 11 février 2020 au profit des Universités publiques de Lomé et Kara, au cours d’une cérémonie qui s’est déroulée à l’Université de Lomé, en présence de Cina Lawson, Ministre des Postes, de l’Economie Numérique et des Innovations Technologiques, du Pr Koffi Akpagana, Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, du Pr Komla Dodzi Kokoroko, Président de l’Université de Lomé ainsi que des membres du corps enseignant et des étudiants.

L’Espresso Book Machine, comme son nom l’indique, est une technologie comprenant une plateforme et une interface qui permet d’imprimer, à partir de fichiers PDF, des ouvrages et des travaux universitaires (thèses, mémoires, livres, etc.), en un temps record, avec couverture et reliure compris.

« Mon cerveau refuse d’accepter que Kobe et Gigi soient tous les deux partis », Vanessa Bryant

C’est un programme innovant et révolutionnaire, initié et financé par le Ministère des Postes, de l’Economie Numérique et des Innovations Technologiques. Pour Cina Lawson, « il s’inscrit dans le cadre d’un dispositif cohérent déployé par le gouvernement à l’endroit de la jeunesse togolaise », à l’instar de « Wifi Campus », le très haut-débit Internet sur les campus universitaires de Lomé et de Kara, de « L’Environnement Numérique de Travail » (ENT) dans les 11 lycées techniques et scientifiques publics du Togo, ou encore le projet d’implantation à Lomé, d’un campus technologique Djanta Tech Hub ».

« L’acquisition et l’implémentation de cette infrastructure inédite au profit des Universités de Lomé et Kara, ouvre des perspectives nouvelles à la communauté universitaire, composée des étudiants, des enseignants-chercheurs et de l’institution elle-même, en ce sens que face à l’insuffisance de ressources, elle va désormais disposer d’une librairie et d’une bibliothèque virtuelle, en termes d’accessibilité et de disponibilité d’ouvrages et de publications (souvent coûteux) à la demande, et en fonction des programmes académiques », a souligné le Pr Komla Dodzi Kokoroko.

Kossi Atchonouglo, Directeur du Centre Informatique et de Calcul de l’Université de Lomé, chef de projet, a souligné les nombreux avantages et bénéfices qu’il offre en termes d’opportunités et d’accès aux ressources pédagogiques, à la connaissance et aux savoirs.

Côte d’Ivoire : Simone Gbagbo potentielle candidate à l’élection présidentielle d’octobre prochain

L’inauguration de l’Espresso Book Machine consacre ainsi un nouveau chapitre dans les annales des Universités publiques du Togo car « dans un environnement en perpétuelle mutation socio-économique (…), dans un contexte de plus en plus mondialisé, l’objectif est de mieux outiller et de hisser notre jeunesse à un niveau répondant aux standards internationaux, et lui permettre d’être plus compétitive afin de jouer pleinement son rôle en tant que levier dans le développement socio-économique de notre pays. Or, une telle ambition ne peut se concrétiser sans une excellente formation, l’esprit d’entreprenariat, l’innovation et la recherche », a conclu Cina Lawson.

Notons que le Togo est le seul pays en Afrique de l’Ouest et le 3ème en Afrique, après l’Afrique du Sud et l’Egypte, à disposer d’un tel programme.

Primaire démocrate : Bernie Sanders en tête, suivi de près par Pete Buttigieg dans le New Hampshire, Joe Biden en perdition

Coronavirus : Une épidémie pareille sur un bateau de croisière, c’est une première