in ,

Togo : Plan International outille les professionnels des médias sur les violences sexuelles

Plan International Togo réunit les professionnels de médias en atelier ce mercredi 4 décembre, en vue de renforcer la capacité de ces derniers. “Les violences sexuelles, le genre transformateur et inclusion, l’engagement citoyen participation des enfants et jeunes et la redevabilité sociale’’ tel est le thème de la formation.

L’atelier de formation des hommes et femmes de médias, se situe dans le cadre du projet « Autonomisation des filles et jeunes femmes pour l’engagement citoyen au Togo, Girl’s Lead ».

Togo : Lomé abritera la prochaine session du Comité régional de l’OMS pour l’Afrique

Ce projet, lancé en novembre 2018 à Lomé, selon la directrice du projet Mélanie GNANDI, « vise à renforcer la capacité des filles dans leurs associations pour qu’elles aient les compétences, suffisamment d’espace pour influencer les décisions, que ce soit de l’État ou des programmes de la société civile en vue de la lutte contre les violences sexuelles à travers l’engagement citoyen ».

Mélanie GNANDI, Directrice du projet ‘Girl’s Lead’

Pour la directrice, il ne s’agit plus d’envoyer les hommes parler au nom des filles, mais d’amener ces dernières à intervenir en leur propre compte, d’où la nécessité de cet atelier de formation pour les médias.

« Les médias auront à ouvrir leurs portes, consacrer un espace dans leurs journaux aux associations de jeunes et jeunes femmes, et travailler avec les acteurs de la mise en œuvre du projet, enfin de faire déconstruire les normes pré justiciables empêchant l’évolution norme de la jeune fille », a fait savoir Mme Mélanie GNANDI.

Togo / Afrique du Sud : Cyril Ramaphosa chez Faure Gnassingbé ce jeudi

Cette formation, qui va du 4 au 5 décembre 2019, revêt un caractère motivant à l’endroit des médias : le prix de “Meilleur Média’’ accompagnateur du projet.

Il est à noter que le projet « Autonomisation des filles et jeunes femmes pour l’engagement citoyen au Togo, Girl’s Lead » a une durée de 5 ans (2018-2023) et est financé à hauteur de 2.822.500 d’euros (1.851.439.243 FCFA) par Plan International Allemagne.




Ad Nunyalab


Ad Nunyalab
Rencontre Gbagbo-Bédié « Ce n’est pas mon affaire, je ne suis jamais intervenu », assure Alassane Ouattara

Côte d’Ivoire : «Nous avons construit 08 universités» , le lapsus présidentiel

Côte d’Ivoire : la BAD cherche des bureaux ; Alassane Ouattara à la rescousse