in

Togo / PNPER : des mentors pour accompagner les petites entreprises rurales

Le Secrétariat chargé de l’inclusion financière et du secteur informel arrête, le lundi 10 août 2020, la liste des manifestations d’intérêt des mentors pour l’accompagnement technique des Micros et des Petites Entreprises Rurales (MPER). Ces entreprises ont été créées grâce au Projet National de Promotion de l’Entrepreneuriat Rural (PNPER).

Cruauté : elle rejette la demande en mariage de son petit ami devant toute la famille (vidéo)

Les mentors sélectionnés auront pour mission d’accompagner les promoteurs des MPER pendant 12 mois. Pour ce faire, ils devront compter sur leur bonne connaissance du milieu rural et sur leur maîtrise des techniques d’entrepreneuriat.

Plus spécifiquement il s’agira, pour les mentors, d’effectuer 12 visites en un an, soit une visite par mois, dans les MPER pour, non seulement donner des conseils et des orientations stratégiques, mais surtout veiller à leur mise en pratique.

Le mentor doit satisfaire aux conditions suivantes :

  1. Être promoteur d’une entreprise établie dans l’élevage de volaille (poulet local, poulet fermier, pintade), l’élevage (embouche) de petits ruminants (ovins et caprins), l’élevage (embouche) de porc ou l’élevage de lapins ;
  2. Être dans la transformation agroalimentaire (noix de palme, néré, fruits, manioc, céréales…), la prestation mécanique agricole ou la commercialisation des produits agricoles (poissons, petits ruminants volailles, produits maraîchers, céréales) ;
  3. Disposer de moins trois années d’expérience minimums dans le domaine d’activité et
  4. Suivre une formation technique dans l’activité.

Côte d’Ivoire / Présidence FIF : Gohou Michel apporte son soutien à Didier Drogba

Financé par le Fonds International de Développement Agricole (FIDA) et le gouvernement togolais, le PNPER contribue, pour une bonne part, à l’atteinte des objectifs du PND (2018-2022).

« Le PNPER promeut plusieurs filières en milieu rural. Les éleveurs de volailles et de porc dans l’Avé, les transformateurs de riz de qualité supérieure dans l’Oti et les dizaines d’autres bénéficiaires déjà impactés par le Projet peuvent témoigner des bonnes actions du projet », affirme Mlle Assih Mazamesso, la Secrétaire d’Etat chargée de l’inclusion financière et du secteur informel.

Source : Vert Togo



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Cruauté elle rejette la demande en mariage de son petit ami devant toute la famille (vidéo)

Cruauté : elle rejette la demande en mariage de son petit ami devant toute la famille (vidéo)

Togo / Décès d’Edem Kodjo : la date des funérailles annoncée