>

Togo / Proclamation des résultats du BAC 2 : Gerry Taama fustige cette décision du ministre Ihou Wateba et interpelle directement Victoire Dogbé

Partager l'article

Facebook
Twitter
WhatsApp

Dans un communiqué en date du 16 juillet 2022, le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, Ihou Wateba, informait les candidats à l’examen du baccalauréat deuxième partie (BAC 2) de la session de juin 2022 que la proclamation des résultats se fera dans les centres d’écrit le mercredi 20 juillet 2022 à 07 heures 30 minutes, et que par ailleurs, les résultats seront disponibles par SMS dès le lundi 18 juillet 2022 à partir de 15 heures. Suite à cette note, le député Gerry Taama, très remonté, est monté au créneau ce dimanche 17 juillet pour fustiger cet “apartheid scolaire”. Il n’a pas manqué d’interpeler la cheffe du gouvernement, Victoire Dogbé pour qu’un “terme soit mis à cette injustice”.

Voici la réaction intégrale du député

« Non, monsieur le ministre Ihou Wateba, les résultats du Bac ne sont pas pour les gosses de riches.

J’ai lu cette note circulaire avec un certain agacement. Et je le dis encore une fois, certains ministres prennent des décisions comme s’ils ne vivaient pas au Togo.

D’après le communiqué, si vous avez passé le bac2 cette année, vous pouvez connaître les résultats si vous pouvez checker vos résultats par SMS (coût moyen du SMS 250f) dès le lundi 18 juillet 2022, et si vous êtes enfant de pauvre comme la majeure parti des enfants qui passent le bac2, il faut attendre mercredi 20 juillet. C’est de l’apartheid scolaire et c’est inacceptable.

Il est de toutes les façons inacceptable de privatiser et de faire un trafic commercial avec le service public. Il y a eu 74 305 candidats au bac2 cette année. Si chaque candidat, incapable de réfréner son impatience (on dirait que ces gens n’ont jamais passé le bac, donc les résultats sont connus et quelqu’un va attendre trois jours) décide de consulter les résultats par SMS, ça fait 18 576 250 f. Sachant que parfois il faut envoyer plusieurs messages avant la réponse parce que les serveurs sont saturés, j’estime que c’est une opération qui peut rapporter au bas mot 25 millions de francs, ceci au prix de sacrifices indicibles pour les enfants de pauvres. On ne doit pas accepter cela.

Vu l’urgente nécessité de reporter cette décision, j’en appelle directement à Mme Victoire Dogbé. Il faut que les résultats du bac soient proclamés le même jour, à la même heure. Ceux qui ne veulent pas aller dans les centres de proclamation sont libres de consulter les résultats par SMS à leur bon vouloir. Sinon, il s’agit d’une discrimination républicaine.

Ne me parlez pas d’interpellation parlementaire. Elle met presque 3 mois à aboutir et nous sommes en intersession. Que Mme le premier ministre intervienne pour mettre un terme à cette injustice. Est-ce que les gens savent le nombre de régime de palme qu’il faut vendre avant de trouver 100 f au village même ? Tous les résultats, le même jour.» Une sortie qui visiblement reçoit l’assentiment de la majorité des internautes si l’on sentient aux commentaires suscités sur la toile. Reste à savoir le Premier ministre va réagir…