La grâce accordée à l’activiste Foly Satchivi ce mercredi 16 octobre par le président Faure Gnassingbé est une information qui a surpris plus d’un.
Pour de nombreux observateurs, il s’agit d’un geste d’apaisement aux vues de la situation socio-politique actuelle du Togo. Le n°1 Togolais affiche, par ce geste, sa volonté d’apprêter les Togolais à un processus global de réconciliation.
A en croire le communiqué de la Présidence togolaise, Foly Satchivi n’a adressé aucun  recours en grâce au Président Faure Gnassingbé. Cette réduction de sa sanction pénale n’est que la pure expression individuelle et volontaire de générosité du Président de la République.
Rappelons que, Foly Satchivi a été arrêté le 22 août 2018. Jugé et condamné par le Tribunal de Première Instance de Lomé à 36 mois de prison dont 12 avec sursis, il a vu sa peine réduite à 28 mois d’emprisonnement dont 6 avec sursis le 10 octobre 2019, lors d’un procès en appel.