Le Togo perd l’un de ses derniers vétérans de la deuxième guerre mondiale. Décédé en novembre dernier à l’âge de 102 ans, le vétéran togolais Sagbo Kokou Louis a été conduit à sa dernière demeure ce samedi, a-t-on appris.

France : ouverture du procès de l’oncle de Bachar el-Assad

IFT

Il avait été débarqué à Toulon en lors de l’offensive des alliés qui a contribué à la libération de la France au cours de la 2e Guerre mondiale

Remarqué très tôt à cause de sa persévérance, son dynamisme et sa passion pour le métier des armes, Feu Sagbo avait été enrôlé dans l’armée coloniale dès sa majorité.

Togo : des ambulances de dernière génération pour le CHU Sylvanus Olympio de Lomé

Il avait participé à des campagnes en Birmanie et en France sous le drapeau français. Il avait été médaillé de la Légion d’honneur de l’armée française en 2004 par le président Jacques Chirac.

Gabon : Ali Bongo lance une vague d’arrestations dans la haute administration

Au cours de son inhumation ce jour, il a élevé, à titre posthume, au grade d’Officier de l’Ordre du Mono.

Le brigadier-chef laisse derrière lui une veuve, 13 fils, 60 petits fils et 46 arrière-petit-fils.

*Image d’illustration