in

Togo : un marabout béninois a-t-il vraiment sacrifié 5 élèves de Kpalimé ?

L’affaire a fait la une des réseaux sociaux cette semaine. Selon les vérifications de nos confrères de Banouto, l’information serait une fausse alerte. « Pas d’enfants togolais morts pour avoir sollicité les services d’un marabout béninois », précise le média.

Selon des parents, l’hôpital de Kpalimé n’a pas enregistré cinq morts. Il s’agit, plutôt de deux lycéens décédés des suites de maladies dans l’hôpital de cette ville située au sud-ouest du Togo, dans la région des Plateaux. « C’est dommage qu’un imbécile comme ça se permette de chanter des bêtises sur nos enfants et nous nous faisons le devoir d’amplifier ça, de partager. Ça fait va vraiment mal », a déploré Véogni Messan, grand père d’un des deux enfants défunts.

Football : Cristiano Ronaldo évoque les chances de la Juventus en Ligue des champions

La mère de cet enfant décédé, fait savoir le grand père, travaille à l’hôpital de Kpalimé. « Ce monsieur qui parle de porte-monnaie magique… Soyons raisonnable. Si votre enfant à 100 mille francs à dépenser chaque jour, vous ne le saurez pas ? Il dort à l’hôtel, son habillement change et chaque matin vous lui donnez 200 francs pour aller à l’école ? », interroge l’homme tout furieux.  « Mon enfant va faire de la magie pour en faire quoi ? (…) Je ne serai pas d’accord pour qu’on envoie ce genre de truc. On dit que les enfants ont fait ça en novembre et en décembre. C’est archi faux », a martelé le père du deuxième enfant dans un forum WhatsApp.

« Je viens de l’hôpital et le Directeur de l’hôpital a dit que c’est faux. La gendarmerie aussi à appeler pour savoir si c’est vrai, il leur a dit que c’est faux. Il n’y a pas d’élèves à l’hôpital de Kpalimé », ajoute Véogni Messan qui dit ne pas comprendre pourquoi l’auteur de la rumeur parle de 5 morts. « Si on n’a rien à faire, il vaut mieux dormir. Ne gaspillez pas vos sous en partageant des bêtises comme ça », a conseillé le grand-père. Selon des confrères togolais, une source proche du centre hospitalier préfectoral de Kpalimé, a fait savoir que cette histoire d’enfants ou élèves malades à l’agonie, liée au porte-monnaie magique est fausse.

Selon Global Info, le Préfet de la région a confirmé le décès de deux élèves du Lycée de Kpodzi. Il s’agaut, apprend-on, d’un élève de la classe de Seconde et un autre de la classe de Terminale. Mais les deux 2, ajoute l’autorité rapportée par le média togolais, n’ont aucun lien avec un quelconque portefeuille magique. « Nous avons joint le directeur du CHP Kpalimé, le directeur préfectoral de la santé Kloto ainsi que le proviseur du lycée de Kpodzi. Tous étaient surpris par ces informations qui ne sont pas du tout vraies », a balayé Kokou Assan, préfet de Kloto.

Togo / UL : appel à candidatures pour un concours de création de logo pour la FSS

Dans un communiqué en date du mardi 4 février, l’Association Scout du Togo, District de Kloto a déploré la manière dont des personnes salissent l’âmes des deux adolescents disparus. « Pour honorer la mémoire de nos deux illustres élèves du lycée de Kpodzi disparus, le Commissaire Scout du Kloto, exhorte les usagers des réseaux sociaux qui d’une manière irréfléchie envoient des vocaux commanditant les raisons de la mort de ces jeunes », lit-on dans le communiqué.

Le Commissaire Bruno Laba, a invité les internautes à plutôt manifester de la compassion aux familles éplorées qui sont encore dans la douleur. Pour l’Association scout, cette campagne d’intoxication ne fait qu’amplifier la douleur des familles. Par ce communiqué, l’organisation a interdit « formellement et avec rigueur » de joindre cette rumeur les images ou vidéos des scouts. Des poursuites judiciaires seront engagées, prévient le Commissaire, contre les récalcitrants.

Togo : Handicap International recrute (6 février 2020)

La rumeur, apprend-on, est partie d’une note vocale, envoyée sur WhatsApp, par un certain Togbui Hangbédji. « J’ai pris sur moi de l’appeler pour qu’il puisse mieux me renseigner, j’étais surpris qu’il ait commencé par bégayer. Je lui ai demandé de passer me voir au bureau, il a décliné l’invitation. Je lui ai dit que je vais lui revenir. A ma surprise, il a éteint son téléphone jusqu’à ce moment », a fait savoir le préfet sur une radio togolaise.



FC Barcelone, Ousmane Dembélé,

FC Barcelone : blessé à la cuisse, Ousmane Dembélé sera opéré la semaine prochaine

PSG : le fils de Neymar très fan de Kylian Mbappé