in ,

Togo : Un nouveau groupe cimentier arrive sur le marché, les choses se précisent

Usine de ciment

Les choses se précisent pour l’installation au Togo du groupe cimentier burkinabé, CimMetal. Le projet a reçu un accord de financement de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD) de 20 milliards FCFA, a-t-on appris. Il s’agit d’un prêt sur le long-terme approuvé le vendredi 25 septembre 2020 par le Conseil d’administration de la BOAD. Il vient ainsi en appui au groupe cimentier qui prévoit injecter à terme quelques 100 milliards FCFA dans le projet.

Dénommée CimCo (Cimenterie de la côte ouest-africaine), la filiale togolaise du groupe CimMetal, avait obtenu depuis fin 2019 le feu vert des autorités locales pour son implantation au Togo. Son entrée en service est prévue pour le premier trimestre de 2021.

À travers ce financement, la BOAD a pour objectif de contribuer « à la couverture des besoins de consommation en ciment au Togo et dans la sous-région à travers l’atout géographique du port de Lomé, et de contribuer à la croissance économique du pays par l’amélioration de la compétitivité du secteur industriel et des performances du secteur des infrastructures».

Pourquoi est-il utile de noter ses rêves au réveil ?

CimCo est une initiative de l’homme d’affaires burkinabé, Kanazoé Inoussa. Ce nouveau projet intervient après le lancement en 2015 de CimFaso au Burkina-Faso, de l’usine CimIvoire en Côte d’Ivoire, début 2019, et démarrage, fin 2019, des travaux de CimMali.

Cette première usine de production de Cimco a une capacité de production estimée à 2,5 millions de tonnes par an (tpa). Elle sera installée dans la zone industrielle du Port de Lomé. Les travaux seront assurés par l’Allemand Intercem sur une conception de Gebr Pfeiffer.



Ad Carte Fidelyo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Real Madrid : Zidane prend (encore) la défense d’Eden Hazard

Alibaba : le géant Chinois prévoit des bénéfices énormes pour 2021