Twitter a annoncé ce vendredi 20 septembre avoir supprimé plusieurs milliers de comptes qui menaient, selon le réseau social, des opérations d’influence en faveur de puissances gouvernementales.

Lire aussi : Real Madrid : Florentino Perez n’a pas aimé cette décision ‘radicale’ de Zidane après la défaite à Paris



Du Moyen-Orient à l’Espagne, Twitter dit avoir mené des investigations massives pour fermer ces comptes proches des Etats concernés afin d’éviter une « manipulation » de l’information.

Sans mentionner directement des « fake news » ou autres diffusion de fausses informations, le réseau social, très influent dans les cercles politiques et militants, a « suspendu de façon permanente » les milliers de comptes désignés dans quatre zones de la planète, « en accord avec notre politique concernant la manipulation sur notre plate-forme » .

Lire aussi : Drame : un garçon poignarde l’homme qui battait sa mère

Le réseau social a précisé avoir supprimé 267 comptes émiratis et égyptiens, 4 258 comptes émiratis, 259 comptes espagnols liés au Parti populaire (conservateur), 1 019 comptes équatoriens et six comptes saoudiens, en plus des 200 000 comptes chinois dont le réseau social avait déjà annoncé la suspension en août.

Avec Le Monde