in

Coronavirus : un an de prison ferme et plus de 6 millions FCFA d’amende pour avoir revendu illégalement des masques

Un homme a été condamné mercredi à Paris à un an de prison ferme, sans mandat de dépôt, et 10.000 euros d’amende (6 550 000 FCFA), dans une affaire de revente illégale de masques de protection, réquisitionnés par le gouvernement pour lutter contre le coronavirus.

Dubaï : L’émir accusé d’avoir fait enlever deux de ses filles

Il s’agit de la première condamnation dans une affaire de ce type dans la capitale. Au total, une quinzaine d’enquêtes ont été ouvertes par le parquet de Paris pour des faits similaires.

Sept sites internet de vente en ligne de matériel liés à la prévention ou au dépistage du coronavirus ont été fermés vendredi 27 mars par les gendarmes de l’Office central de lutte contre les atteintes à l’environnement et à la santé publique (Oclaesp).

De nouveaux gestes pour se saluer après la fin de la pandémie ?

Ces sites appartenaient tous au même escroc, déjà connu pour des faits similaires dans le passé, et les clients qui ont acheté pour un million d’euros de fournitures n’ont jamais été ni livrés, ni remboursés.



Coronavirus : Charlotte Dipanda en deuil, Sam Clayton est décédé

Apple, Samsung, Huawei : quel smartphone offre les meilleures vitesses de téléchargement