Un hôpital coupe le sein d’une femme avant de découvrir qu’elle n’a pas de cancer

Un hôpital nigérian aurait diagnostiqué une femme d’un cancer du sein, mais découvre plus tard que la dame n’avait aucun cancer après avoir coupé son sein.

Tout a commencé en 2017 lorsque Sarah Hugh constate une grosseur au niveau de son sein gauche. Après avoir fait le tour de certains hôpitaux, elle sera finalement accueillie à l’hôpital d’enseignement de l’Université de l’État de Benue où elle a été diagnostiquée d’un cancer avant que le sein ne soit coupé.

Les médias rapportent que plusieurs tests comprenant 8 sessions de chimiothérapie, 25 tours de radiothérapie et une mastectomie ont été effectués sur son sein gauche, mais c’est plus tard que les médecins ont réalisé que la femme ne souffrait pas de cancer.
Pour savoir ce qui s’était passé, Serah est retourné à l’hôpital d’enseignement de l’Université d’État de BenueBsuth, mais n’obtient pas gain de cause.

« Avant de savoir ce qui se passait, le docteur a appelé mon oncle lui disant que c’était une erreur. Je lui ai dit, “je suis la victime ici. Quand vous me disiez que j’avais eu un cancer, avez-vous appelé mon oncle ?” », révèle la victime en larmes. « Alors, pourquoi appelez-vous mon oncle pour lui dire que je n’ai pas de cancer? Je suis celle qui vit avec le problème, n’appelez pas mon oncle».

Avec Afrikmag


Phone Promo TG

Performances Ad

Togocom Kpevika
Plus d'articles
Appel à candidatures pour les porteurs de projets entrepreneuriaux en Afrique