L’entrepreneur et collectionneur d’art japonais Yusaku Maezawa a lancé le dimanche 12 janvier un concours pour l’aider à trouver une petite amie avec qui il s’envolera vers la Lune.


La joie de Miss Nigeria à l’annonce du résultat du concours Miss Monde devient virale

La proposition semble sérieuse, puisque le milliardaire de 44 ans a confirmé faire partie du premier vol privé vers le satellite de la Terre, qui sera organisé en 2023 par SpaceX, l’entreprise d’Elon Musk. Le concours fera l’objet d’un documentaire diffusé sur AbemaTV, un diffuseur japonais de vidéos en ligne.

« Alors que les sentiments de solitude et de vide commencent à monter lentement en moi, il y a une chose à laquelle je pense : continuer à aimer une femme », a-t-il écrit sur le site d’inscription au concours.

La phase des candidatures sera clôturée le 17 janvier, s’ensuivront alors plusieurs étapes de sélection, jusqu’à la décision finale à la fin du mois de mars.

https://l-frii.com/un-marocain-pere-de-8-enfants-decouvre-quil-a-toujours-ete-sterile-et-demande-le-divorce/

Pour devenir la « première femme à s’envoler vers la Lune », les candidates doivent être âgées d’au moins 20 ans, avoir une personnalité « brillante », être toujours positives, être intéressées par le fait d’aller dans l’espace, et avoir la volonté de se préparer à ce voyage.

L’homme d’affaires, qui a fait fortune dans la vente en ligne via son site Zozotown, n’en est pas à sa première annonce originale. Le 11 janvier, il a proposé de distribuer un milliard de yens (8 millions d’euros) entre 1000 abonnés de son compte Twitter. « Seriez-vous plus heureux avec un million de yens », a-t-il demandé pour ce concours qu’il qualifie « d’expérience sociale ».