La 73e édition du festival de Cannes sera exceptionnelle, puisque cette année le président du jury est un  noir. Alors que le comité est souvent critiqué pour un manque de diversité, il cloue le bec à ses détracteurs en choisissant Spike lee comme président.

Festival Dj Arafat : Molaré “crée” une bagarre généralisée

Réalisateur, acteur, scénariste, producteur, Spike lee focalise ses films souvent sur la communauté afro-américaine. Il a toujours milité pour une discrimination, positive en faveur des noirs. Il est devenu célèbre grâce à ses films culte comme Mo better ou encore MalcomX. En plus, le réalisateur n’est pas nouveau à Cannes. Il estime que “Cannes a façonné ma trajectoire dans le cinéma mondial”.

 

Le Nigeria célèbre ses jumeaux au Twin Festival

En le plébiscitant, Pierre Lescure, le président du festival, et Thierry Frémaux le délégué général, dans leur communiqué affirment “Le regard de Spike Lee est plus que jamais précieux”. Les organisateurs du festival se disent également ”Cannes est une terre d’accueil naturelle et une caisse de résonance mondiale pour ceux qui (r)éveillent les esprits et questionnent chacun dans ses postures et ses convictions. La personnalité flamboyante de Spike Lee promet beaucoup”.

Un réseau de pédop0rnographie démantelé ; 3000 ans de prison requis contre les accusés

Le réalisateur pour sa part se sent honoré par un tel choix ’’ honoré d’être la première personne de la diaspora africaine”. En attendant l’ouverture du festival, le 12 mai 2020 souhaitons un bon vent à cet artiste du 8e art.