Un nouveau « roi » du système stellaire découvert par des astronomes

Des chercheurs de l’institut d’astronomie de l’Université d’Hawaï ont découvert une nouvelle planète qui devient désormais le nouveau « roi » du système stellaire. Située à 1.243 années-lumière de la Terre, elle est trois fois plus grande que Jupiter selon l’Astronomical Journal. 

La NASA enregistre le niveau d’ozone le plus faible depuis une décennie au-dessus de l’Arctique

C’est grâce à l’analyse des données reçues pendant six ans par le télescope Keck de 10 mètres de diamètre, installé sur le mont Mauna Kea, que les chercheurs ont fait cette trouvaille.

La gigantesque planète nommée Kepler-88d appartient au système stellaire Kepler-88, faisant d’elle la quatrième planète du système avec une orbite elliptique et une période de révolution de quatre ans. 

Les chercheurs estiment que le rôle de Kepler-88d pourrait être similaire à celui de la plus grosse planète du système solaire et que sa découverte fournit une meilleure image de la dynamique de ce système planétaire.

« Avec trois fois la masse de Jupiter, Kepler-88d a probablement eu encore plus d’influence dans l’histoire du système Kepler-88 que le soi-disant “roi” Kepler-88c qui n’a qu’une seule masse jovienne », explique Lauren Weiss, coauteur de l’étude.

JO-2020 : la judokate franco-togolaise Clarisse Agbegnenou ‘ anéantie’ par le report

Selon Sputnik, deux autres planètes, Kepler-88b et Kepler-88c se trouvent beaucoup plus près de leur étoile. La planète b a une masse inférieure à celle de Neptune ; sa période orbitale est de 11 jours, soit la moitié de celle de la planète c qui est de 22 jours. 

La masse de Kepler-88c elle, est similaire à celle de Jupiter, soit 20 fois supérieure à celle de Kepler-88b.

Espagne : Le roi Felipe VI renonce à l’héritage de son père et lui retire sa dotation annuelle

Tout comme Jupiter dans notre système, les planètes massives peuvent influencer l’activité d’un système stellaire. 

Les astronomes ont attribué à Jupiter la responsabilité de la formation de la ceinture d’astéroïdes entre Mars et elle ; en plus de cela, ils estiment qu’en raison de sa masse énorme, de nombreuses comètes auraient pu amener de l’eau sur Terre.

Il n’en faut pas plus pour encourager l’équipe de Weiss à poursuivre ses recherches de planètes géantes dans d’autres systèmes planétaires similaires à celui de Kepler-88.

Plus d'articles
Stars : que devient Damon Wayans, l’acteur de la série culte Ma famille d’abord  ?