Le scénario démarre comme un film de peur et pourtant… Ce n’en est pas un ! James Monte est le fils de l’un des protagonistes.

En effet, tout est parti d’une dispute entre deux hommes. Alerté par des cris violents, James sort de sa caravane. En effet, il fait partie de la communauté des gens du voyage. Muni d’un fusil à pomper chargé pour défendre son père qu’il pensait menacé. Sans parler, il aurait tiré sur un certain Johnny Lenfant qui se disputait avec son père alors qu’il était déjà très affaibli, apparemment en train de ramper au sol.

Ces 5 bienfaits de l’eau de mer sur notre corps

IFT

Selon des témoins de la scène, le fameux Johnny aurait été touché à trois reprises au genou, aux fesses ainsi qu’à la cheville. Ses blessures se sont aggravées et auraient conduit à l’amputation de ses deux jambes. Une fin horrible pour une simple dispute… Un autre individu aurait tenté de s’interposer avait de recevoir une balle en caoutchouc dans le crâne qui aurait causé une plaie de 15 centimètres dans la région temporale. James Monte avait été appelé à comparaître en 2015 devant la cour d’assises de l’Hérault, mais l’audience avait été renvoyée quelques heures plus tard, car les parties s’étaient rendu compte qu’un des assesseurs du président était déjà intervenu dans l’affaire.

MHD : bonne nouvelle pour le rappeur ; la date de sa sortie de prison dévoilée !

L’origine de la dispute ? Johnny Hallyday ! Apparemment, le père de James Monte et Johnny L’enfant n’aimaient pas les mêmes musiques alors qu’ils s’étaient réunis autour d’un barbecue sur l’aire d’accueil de La Grande-Motte. L’accusé avait été jugé et condamné à 14 ans de réclusion criminelle en décembre 2015. Un second procès avait eu lieu en 2018 mais reporté et le verdict est attendu demain, mercredi 4 décembre. L’homme de 40 ans comparaîtra pour « violences avec usage ou menace d’une arme ayant entraîné une mutilation ou une infirmité permanente ».

Avec Public