in

Une ivoirienne devient la première femme à remporter le prix Africain de l’ingénierie

Une entrepreneure ivoirienne spécialisée dans le domaine de la technologie, Charlette N’Guessan, a remporté cette année le prix de l’Académie royale d’ingénierie d’Afrique pour l’innovation en ingénierie. Elle devient ainsi la toute première femme à remporter le prix Afrique.

Charlette N’Guessan vit et travaille au Ghana depuis quelques années avec une équipe de collaborateurs. L’invention de la jeune femme de 26 ans et de son équipe, Bace API, utilise la reconnaissance faciale et l’intelligence artificielle pour vérifier les identités à distance, a déclaré l’académie.

Voici pourquoi Elon Musk est devenu le leader du marché des lancements commerciaux

 

Elle utilise des images en direct ou de courtes vidéos prises par des caméras de téléphone pour détecter si l’image est celle d’une personne réelle ou la photo d’une image existante. Elle s’adresse aux institutions qui s’appuient sur la vérification d’identité. Deux institutions financières utilisent déjà le logiciel pour vérifier l’identité de leurs clients, a indiqué l’académie.

Mme N’Guessan a gagné 33 000 dollars (18 millions de FCFA) pour le premier prix. Le gagnant a été désigné par un public en direct lors d’une cérémonie virtuelle de remise des prix qui s’est tenue le jeudi 3 septembre. Au cours de cette cérémonie, quatre finalistes ont fait des présentations.

FC Barcelone : un vote de censure demandé contre le président Bartomeu

 

Trois finalistes ont reçu 13 000 dollars (7 millions de FCFA). Il s’agit d’Aisha Raheem du Nigeria, dont la plateforme numérique fournit aux agriculteurs des données pour améliorer leur efficacité; du Dr William Wasswa de l’Ouganda, dont le microscope numérique à faible coût accélère le dépistage du cancer du col de l’utérus et de David Tusubira de l’Ouganda, qui a conçu un système qui gère les réseaux électriques hors réseau en surveillant l’état des panneaux solaires.

Sarkozy prend la défense de Didier Raoult

“Quinze entrepreneurs présélectionnés pour le Prix Afrique, originaires de six pays d’Afrique subsaharienne, ont reçu huit mois de formation et de mentorat, au cours desquels ils ont élaboré leurs plans d’affaires et appris à commercialiser leurs innovations”, a déclaré l’académie dans un communiqué.



Saham Ad

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Côte d’Ivoire : critiquée pour avoir embrassé Grand P, voici la réponse d’Eudoxie Yao

Musique : Kaaris règle ses comptes avec Booba dans son morceau “Réussite”