in

Une nouvelle piste de traitement du coronavirus fournie par les lamas

Une récente étude laisse présager que le lama, camélidé domestique d’Amérique du Sud dont la longévité est comprise entre 10 et 20 ans, pourrait être une piste dans le traitement du coronavirus.

Coronavirus : Guéris, Tom Hanks et Rita Wilson soutiennent les chercheurs

Deux anticorps produits par des lamas et qui se lient aux protéines utilisées par le coronavirus pour envahir les cellules, ont été isolés par une équipe de chercheurs américano-belge.

L’anticorps du SRAS provenant du lama, fusionné avec un anticorps humain, a conduit à un hybride capable de neutraliser le virus du Covid-19.

Selon les auteurs de l’étude qui a débuté en 2016, le vaccin n’est efficace que s’il est introduit dans l’organisme un mois avant la contamination.

Coronavirus : Les personnes de ce groupe sanguin seraient plus immunisées que les autres

Ainsi, ils estiment que les personnes les plus exposées au virus, en l’occurrence, les personnes âgées et celles atteintes de maladies chroniques anticorps produits pourront être protégées par l’anticorps des lamas.

Actuellement, le monde a passé le cap des 3,2 millions cas de contamination au coronavirus selon les calculs de l’université Johns-Hopkins. Aucun vaccin n’a encore été trouvé et les scientifiques continuent leurs recherches.

Coronavirus : Ryanair va supprimer près de 3 000 emplois pour faire face à la crise

Il y a 15 ans, jour pour jour, Messi marquait son 1er but avec le Barça (vidéo)