in ,

Une semaine après sa résurrection à la morgue, il meurt pour une 2e fois

Une semaine après avoir fait la Une des journaux de la planète après sa résurrection à la morgue, le Kényan Peter Kigen, 32 ans, est à nouveau décédé ce jour.

Son histoire avait choqué, lorsque le mardi 24 novembre dernier, M. Kigen, qui avait été déclaré mort aux urgences de l’hôpital de Kapkatet, dans le comté de Kericho, au Kenya, est revenu à la vie.

En effet, M. Peter souffrait d’une maladie de longue durée avec des crises marquées de pertes de connaissance. C’est donc lors d’une de ces crises avec des chutes brutales qu’il a été déclaré mort.

Transféré à la morgue, M. Kigen s’est brusquement réveillé lorsque les agents ont commencé à lui faire des incisions à sa jambe droite pour la préparation de son corps.

Interrogé par des médias, M. Kigen a déclaré qu’il était choqué d’apprendre qu’on pensait qu’il était mort et qu’on l’avait même emmené à la morgue. Il a ensuite fait le vœu de consacrer le restant de sa vie à l’évangélisation une fois qu’il sera sorti de l’hôpital.

Mais une semaine après cette résurrection, M. Kigen a été rattrapé par la grande faucheuse. Il a rendu l’âme ce jeudi soir, selon les services d’un autre centre de santé de la localité où il avait été transféré pour la suite de ses soins.




Ad Banque Atlantique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Nigeria : Odemwingie dénonce des “avances” de la femme de Kanu

Manchester United : Bruno Fernandes meilleur que Cristiano Ronaldo