in

USA : un candidat au Congrès assure que Beyoncé est une sataniste

Depuis le dimanche 5 juillet, les révélations d’un candidat sans étiquette au Congrès américain dans le 18e district de Floride, sur Beyoncé font la une des médias sociaux. Selon lui, la chanteuse afro-américaine serait plutôt une Italienne sataniste.

États-Unis : Michelle Obama affirme qu’elle ne pardonnera jamais à Donald Trump, pour cette raison…

Sur Twitter, KW Miller a laissé entendre qu’en plus d’avoir menti sur son identité, Beyoncé Knowles a voué un culte à l’Église sataniste et fait partie d’un plan de George Soros en faveur du mouvement Black Lives Matter. Récemment, la star a sorti un morceau politiquement engagé, en référence au mouvement Black Lives Matter. 

« Beyoncé n’est même pas afro-américaine. Elle fait semblant pour gagner en visibilité. Son véritable nom est Ann Marie Lastrassi. Elle est italienne. Tout ça fait partie d’un plan de l’État profond de Soros pour le mouvement Black Lives Matter. Beyoncé, tu es prévenue !» , écrit-il dans une première publication.

Loin de s’arrêter là, KW Miller a poursuivi en attaquant la chanson de Beyoncé dénommée « Formation ». C’est « un message codé secret pour les mondialistes ». « La chanson montre clairement qu’elle est démoniaque et qu’elle vouait un culte aux églises sataniques de l’Alabama et de la Louisiane. Elle garde des symboles satanistes dans son sac ».

Cardi B enflamme la toile avec une nouvelle vidéo Tik Tok torride avec Offset

Dans « Formation », Beyoncé chante : « Je pourrais bien être une Bill Gates Noire en devenir ». 
Pour le candidat, l’évidence du complot est juste là : « Quatre ans plus tard, en 2020, le mouvement Black Lives Matter terrorise le pays et au même moment, Bill Gates milite pour une vaccination contre le COVID ».

Poursuivant sa diatribe, il s’est penché sur Patti LaBelle, une autre chanteuse afro-américaine, davantage connue dans les années 1980. Sur trois des quatre photos de l’artiste qu’il a partagées, elle figure aux côtés de Barack Obama et de Bill Clinton.

KW Miller assure qu’elle est une « marionnette mondialiste Illuminati » et se demande si elle voue un culte à Lucifer, sans manquer d’ajouter qu’elle a un « plan secret » pour réinstaller Barack Obama à la présidence des États-Unis. 

Game of Thrones 8 : la raison qui explique pourquoi Arya et Sansa Stark ne sont pas mortes

« Les artistes noirs devraient encourager la communauté noire plutôt que d’essayer de dire à leurs frères et sœurs qu’ils sont des victimes », conclut le candidat, fervent supporter de Donald Trump à en juger par les hashtag #Trump2020 et #MAGA. 



0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaire

Pour ce maire, la 5G est une technologie pour « regarder du p0rno dans l’ascenseur en HD »

5 marins chinois enlevés au large du Nigeria