Voici ce qui vous arrivera si vous arrêtez le café

Le café est une boisson énergisante psychotrope stimulante, obtenue à partir des graines torréfiées de diverses variétés de caféier, de l’arbuste caféier, du genre Coffea. Il fait partie des trois principales boissons contenant de la caféine les plus consommées dans le monde, avec le thé et le maté.

Boire du café chaque jour est devenu une habitude, la caféine étant la drogue moderne la plus utilisée au monde. Or, compte tenu des effets secondaires négatifs d’une telle dépendance, il y a de bonnes raisons d’en diminuer la consommation.

Le symptôme le plus courant du sevrage de la caféine est les maux de tête. En effet, la caféine exerce une action vasoconstrictrice, c’est-à-dire favorisant la contraction des muscles lisses des vaisseaux sanguins. Arrêter d’un coup de boire du café conduirait à la dilatation de ces vaisseaux notamment dans le cerveau, d’où des maux de tête, indique WebMD, société leader des services d’information de santé.

En outre, les premiers jours de l’arrêt du café, la sensation de perte d’énergie se fait intense. Rien d’étonnant, puisque la caféine est connue pour son effet stimulant, déclenchant la production d’adrénaline.

À long terme, notre organisme s’habituera à compter sur ses propres forces sans cette dose stimulatrice de caféine. Autre raison d’abandonner le café, l’amélioration de la qualité du sommeil. Selon le Mayo Clinic, cette boisson perturbe vos rythmes de sommeil, nuisant à votre vigilance et performance pendant la journée.

De plus, la consommation excessive de caféine crée souvent un sentiment d’anxiété accru accompagné de l’accélération du rythme cardiaque, d’une respiration lourde et de panique, d’après le Centre de psychologie du travail et de la santé.

En outre, il serait utile d’y renoncer pour protéger l’émail dentaire contre l’érosion, assure le Journal of the American Dental Association.

Avec Sputnik.

Plus d'articles
Jubilé d’or du PSG : la grande promesse de Nasser Al-Khelaïfi