Voici le coût de la reconstruction de Beyrouth

Le vendredi 4 décembre, les donateurs institutionnels ont dévoilé un plan destiné à reconstruire Beyrouth et à aider sa population après l’explosion au port, en début août qui a fait plus de 200 morts, estimant à 2,5 milliards de dollars sur 18 mois les fonds nécessaires.

Le plan “de réforme, de relèvement et de reconstruction” ou “cadre 3RF” a été conçu par l’Union européenne, les Nations unies et la Banque mondiale.

Il s’agit d’une feuille de route pour aider les plus vulnérables grâce à des subventions internationales et pour orienter les fonds de reconstruction, en parallèle à de réformes profondes.

La déflagration a été déclenchée par un incendie dans un entrepôt abritant, de l’aveu des autorités, des tonnes de nitrate d’ammonium sans précaution. La tragédie a fait également plus de 6.500 blessés et a dévasté des quartiers entiers.

Les “besoins prioritaires” concernant la population “se chiffrent à 584 millions de dollars, dont 426 millions sont attendus la première année”, selon le rapport sur le “cadre 3RF” publié le vendredi 4 décembre. Les coûts en matière de réforme et de reconstruction “sont estimés à 2 milliards de dollars”.

Mais les 3 instances ont prévenu que le soutien international à la reconstruction de la capitale libanaise dépendrait “des avancées crédibles sur le plan des réformes que le gouvernement pourra mettre en avant”.

Avec le Huffpost.

Similaires