Voici le risque qui pèse sur les malades du coronavirus 6 mois après leur guérison

Dans une interview accordée au portail russe Ura.ru, le virologue Alexandre Tchepournov, a indiqué que bien que les personnes ayant été atteintes de Covid-19 ont des anticorps qui perdurent dans l’organisme durant six mois, il y a quand même un risque de réinfection, passé ce délai.

«Ceux qui ont été malades en avril et en mai se trouvent à nouveau sous la menace d’une contamination après six mois», a précisé M.Tchepournov.

Déjà en trois ou quatre mois, le taux d’anticorps diminue jusqu’à disparaître complètement et au cinquième ou sixième mois, l’immunité cellulaire cesse de répondre à l’antigène du coronavirus. «L‘espoir de former une immunité collective grâce à l’aide des malades n’existe plus. (…) Aujourd’hui, il est devenu clair que cela ne réussirait pas», a souligné le virologue.

Le dernier bilan en date de l’Université John Hopkins, fait état de plus de 35 millions de contaminés à la covid-19 dans le monde et plus d’un million de décès, rapporte Sputnik.

Plus d'articles
Coronavirus : un second cas diagnostiqué en Californie; les États-Unis reportent leur sommet avec l’Asean