WhatsApp menace de fermer des millions de comptes ; vérifiez si vous êtes concernés

WhatsApp a décidé de frapper fort contre les applications alternatives permettant d’utiliser le service. Ces applications ont des noms multiples. Parmi les plus connues, on trouve par exemple GB WhatsApp ou WhatsApp Plus. Ces applications ont toutes un point commun.

Ces applications ne sont pas conçues par WhatsApp et proposent des fonctionnalités normalement absentes des applications officielles. GB WhatsApp permet par exemple de protéger individuellement certaines conversations par mot de passe. L’application fait également sauter la limite de 250 personnes pour l’envoi de messages groupés.

WhatsApp Plus prend en charge jusqu’à 4 comptes, permet de pousser très loin la customization du thème. Mais aussi de désactiver les appels voix et vidéo, ainsi que d’annuler la suppression de certains messages.

Ces applications alternatives sont très populaires, quand bien même il faut les télécharger hors de l’environnement sécurisé du Play Store. Elles rassemblent des dizaines de millions d’utilisateurs à travers le monde.

WhatsApp a récemment mis à jour ses pages d’aide pour détailler ce qui risque de se passer si vous utilisez encore l’une de ces applications WhatsApp clones. On peut notamment lire :

“Les applications non prises en charge, comme WhatsApp Plus, GB WhatsApp ou d’autres applications prétendant transférer vos discussions WhatsApp entre vos téléphones, sont des versions altérées de WhatsApp”.

Et la firme d’ajouter : “Ces applications non officielles sont développées par des tiers et contreviennent à nos Conditions d’utilisation. WhatsApp ne prend pas en charge ces applications tierces, car nous ne pouvons vérifier leurs pratiques en matière de sécurité”.

En conséquence, WhatsApp a décidé, lorsqu’il détecte un utilisateur utilisant ces applications tierces, que le compte en question sera “bloqué temporairement”. Ce qui signifie que le compte concerné ne pourra plus se connecter à WhatsApp hors de l’application officielle.

WhatsApp ajoute néanmoins que cette restriction sera levée si l’utilisateur repasse sur l’application officielle : “Si vous ne passez pas à l’application officielle après avoir été bloqué(e) temporairement, votre compte pourrait être banni de façon permanente et vous ne pourrez plus utiliser WhatsApp”, menace l’application de messagerie.

Evidemment, si vous continuez à utiliser ces applications malgré les nouvelles règles, cela signifie que vous êtes directement concerné, et que votre compte risque d’être bloqué à tout moment.