in

Will Smith révèle avoir été victime d’insultes racistes

Will Smith a confié qu’il avait été traité de « nègre » plus de 10 fois par la police de Philadelphie. L’acteur de 51 ans, qui parlait avec l’activiste Angela Rye dans son podcast, “On One With Angela Rye“, est revenu sur son expérience des violences policières, alors que le mouvement Black Lives Matter continue d’agiter l’opinion publique aux Etats-Unis.

DJ Arafat : 10 mois après le décès, les révélations d’Eunice Zunon sur les dernières heures du Daïshi

L’acteur a grandi à Philadelphie et avait 4 ans quand le chef de la police Frank Rizzo, connu pour être raciste, est devenu maire de la ville. Il a été confronté très jeune à la violence verbale dont pouvaient faire preuve certains officiers. « J’ai été traité de nègre par la police à Philly à plus de 10 reprises. J’étais arrêté très fréquemment. Donc je sais ce que c’est que de vivre avec ce rapport à la police », a-t-il expliqué.

35 élèves arrêtés lors d’une partie de se3e

 

L’acteur espère tout de même que les générations futures pourront arriver à l’harmonie la plus belle possible. « Je suis heureux d’être en vie pendant cette période, et de pouvoir être utile », a conclu Will Smith.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Covid-19 : Trump menace de couper les fonds des écoles qui refusent de rouvrir

Togo / Agriculture : le Télé-achat pour stimuler la consommation locale