Wole Soyinka, Abdulrazak Gurnah, Nelson Mandela et 7 autres Africains qui ont reçu le prix Nobel

Le prix Nobel est un prix international décerné chaque année depuis 1901 pour des réalisations en physique, chimie, physiologie ou médecine, littérature et paix.

Le prix a été décerné 597 fois à 950 personnes et organisations. L’Afrique compte 27 lauréats de ce prix prestigieux.

Voici 10 d’entre eux :

Wole Soyinka

Il est un dramaturge, poète, essayiste et romancier nigérian, qui a remporté le prix Nobel de littérature en 1986, devenant ainsi le premier Africain noir à gagner dans cette catégorie, rapporte Aljazeera.

Wole Soyinka est l’auteur de nombreux ouvrages, dont The Interpreters, Season of Anomy, The Trials of Brother Jero, Samarkand et Other Markets I Have Known, entre autres.

Nelson Mandela

Le premier président noir d’Afrique du Sud, Nelson Mandela, a reçu conjointement le prix Nobel de la paix en 1993 pour son action visant à mettre fin au système d’apartheid du pays.

Mandela, qui a été président de l’Afrique du Sud de 1994 à 1999, a partagé le prix avec Frederik Willem de Klerk, le dernier président blanc d’Afrique du Sud, dont les négociations avec Mandela au début des années 1990 ont contribué à mettre fin à l’apartheid.

Mandela est né le 18 juillet 1918 et est décédé le 5 décembre 2013.

Max Theiler

Microbiologiste américain né en Afrique du Sud, il a été le premier Africain blanc à recevoir le prix Nobel.

Il a remporté le prix Nobel de physiologie ou de médecine en 1951 pour avoir développé un vaccin contre la fièvre jaune.

Max Theiler a réussi à transmettre le virus à des souris, ce qui lui a permis par la suite d’obtenir une variante qui est devenue un vaccin humain.

Theiler, qui est né à Pretoria en 1899, est décédé en 1972 à New Haven, aux États-Unis.

Albert Camus

L’auteur français d’origine algérienne Albert Camus a été le premier Africain blanc à recevoir un prix Nobel de littérature.

Camus, qui est né le 7 novembre 1913, a remporté le prix Nobel de littérature en 1957.

Ses romans les plus célèbres sont L’étranger, La peste et La chute. Il est décédé le 4 janvier 1960.

Albert Luthuli

Le Sud-Africain Albert Luthuli a été le premier Noir africain à recevoir un prix Nobel. Il a reçu le prix Nobel de la paix en 1960.

Luthuli a été reconnu pour son rôle dans la lutte non violente contre l’apartheid.

Il est né en 1898 et est décédé le 21 juillet 1967.

Nadine Gordimer

L’auteur sud-africain Nadine Gordimer a reçu le prix Nobel de littérature en 1991.

Elle a été la première femme africaine blanche à recevoir un prix Nobel. Elle est née le 20 novembre 1923 et est morte le 13 juillet 2014.

Wangari Maathai

L’écologiste kényane Wangari Maathai a reçu le prix Nobel de la paix en 2004, devenant ainsi la première femme noire africaine à remporter la prestigieuse récompense.

Elle a remporté le prix “pour sa contribution inlassable au développement durable, à la démocratie et à la paix”.

Maathai est née le 1er avril 1940 et est décédée le 25 septembre 2011.

Ellen Johnson Sirleaf

La première femme chef d’État en Afrique et ex-présidente du Liberia, Ellen Johnson Sirleaf, a remporté le prix Nobel en 2011 pour sa “lutte non violente pour la sécurité des femmes”, aux côtés de sa compatriote Leymah Gbowee et du Yéménite Karman.

Elle est née le 29 octobre 1938.

Leymah Gbowee

La militante libérienne pour la paix Leymah Gbowee est l’une des trois lauréats, avec Ellen Johnson Sirleaf et le journaliste et militant yéménite Tawakkul Karman, du prix Nobel de la paix 2011.

Mme Gbowee a reçu le prix à l’âge de 39 ans.

Parmi ses réalisations, elle a mobilisé des femmes libériennes “au-delà des clivages ethniques et religieux” pour aider à mettre fin à la brutale guerre civile au Liberia en 2003.

Abdulrazak Gurnah

Abdulrazak Gurnah est un romancier tanzanien qui a reçu le prix Nobel de littérature en 2021 pour sa “pénétration sans compromis et pleine de compassion des effets du colonialisme”, rapporte The Guardian.

Le lauréat du prix Nobel, qui est né dans le sultanat de Zanzibar le 20 décembre 1948, a déménagé au Royaume-Uni dans les années 1960 en tant que réfugié pendant la révolution de Zanzibar.


Phone Promo TG

Performances Ad

Togocom Kpevika
Plus d'articles
Mali / Présidentielle 2022 : la date du scrutin connue