in

Zimbabwe : Une femme emprisonnée pour avoir ensorcelé le pénis de son mari

Au Zimbabwe, une jeune femme de 24 ans nommée Memory Shiri a été trainée devant le tribunal de première instance de Gutu par son mari Godwishes Magarira, âgé lui de 40 ans. Suite au verdict, elle a été tout simplement embastillée bien que le Zimbabwe n’ait pas légiféré sur la sorcellerie.


Publicité L-FRII


Avec une poitrine en forme de pastèques, la chirurgie a changé sa vie

En effet, son mari se plaignait  qu’il souffrait de dysfonctionnement érectile à chaque fois qu’il était avec sa première femme. Bien que le Zimbabwe n’a pas légiféré sur la sorcellerie, le tribunal a toutefois appris qu’en 2016, Magarira avait expliqué à Shiri le fait qu’il n’avait pas d’érection avec sa première femme, et elle lui aurait répondu en langue du terroir en disant «ndakakusunga» (je t’ai ensorcelé).

Accusé d’avoir tué son épouse avec ‘son gros s3xe’, un veuf forcé de montrer son p*nis

A en croire les informations, la jeune femme s’est reconnue coupable des accusations portées contre sa personne. Ainsi, la jeune femme a été jetée en prison malgré que le Zimbabwe n’ait pas légiféré sur la sorcellerie.

Coronavirus / Pasteur Amoateng : « N’attendez pas de matériel de secours de l’église, vous avez donné vos offrandes à Dieu »

Un enfant passe près de 16 heures avec le cadavre de sa mère tuée par le coronavirus